Dossier Docteur Justice

Docteur Justice est né en 1969 sous le pinceau de Raphaël Marcello sur des scénarios de Jean Ollivier.

Les auteurs

Raphaël Carlo Marcello est né en 1929 à Vintimille en Italie, sa carrière de dessinateur débute avec la bande dessinée en 1948 à la SAGE à Paris. Il collabore activement à la presse enfantine et son nom se retrouve dans beaucoup de revues telles que : "Héroïc", "Pépito", "Line", "Trio", "Hurrah !", "Lisette", "Rintintin", "Pif-Gadget", "Yps", "Spirou" et d'autres moins connus. Il y anime des héros aussi différents que "Le cavalier inconnu", "Rintintin", "Docteur Justice", "Tarao" (Pif-Gadget), "Cristal" (Spirou) et collabore aussi à "l'Histoire de France en Bande Dessinée". Il collabore aussi activement dans la presse quotidienne ("Le Parisien Libéré", "Paris Jours"...) et pour la presse adulte à "Opera Mundi", où il signe "Ralph Marc", et à "Mondial Presse".

Jean Ollivier quant à lui est scénariste de grand talent et ancien rédacteur en chef du journal Vaillant. Il y signe des séries prestigieuses telles que "Yves le Loup", "Ragnar le Wiking", "Loup Noir", "Davy Crocket" et bien sûr "Docteur Justice" pour ne citer que les plus connues.

La série

Dans Pif-Gadget, c'est dans le numéro 69 de juin 1970 qu'apparait pour la première fois le personnage de "Docteur Justice". Médecin volant, abonné aux lignes aériennes internationales, attaché à l'O.M.S., on le voit toujours débarquer d'un avion dans un aéroport aux quatre coins du monde.

Cette première aventure ne comporte pas moins de 20 planches et l'on y voit un Dr Justice avec des traits de visage légèrement différents de par la suite, plus juvéniles peut-être... Saviez-vous que Alain Delon a vaguement servi de modèle ?

Ce toubib est judoka 6ème dan, employant les projections du judo mais aussi les atémis du ju-jitsu. Plus tard viendront les techniques propres au karaté.

Il est bon de péciser qu'en 1970, le judo était le seul art martial asiatique véritablement répandu et connu. Qu'importent les impécisions techniques sur lesquelles nous pourrons revenir. Le plus important, comme dans la plupart des histoires uniques parues dans Pif-Gadget, et
bien les valeurs humanitaires vehiculées par le héros. Même si celui-ci emploie de temps en temps le sérum de vérité ou la pression de points nerveux pour faire parler les "méchants". Sans parler des formidables bouffées d'évasion, car en 1970 on voyageait surtout dans sa tête.

Au début, la fréquence est de une aventure tous les 7 numéros de Pif-Gadget, puis tous les 6 numéros pour passer rapidement à 3 ou 4 numéros. Preuve s'il en est de l'engouement des lecteurs et de la création prolifique des auteurs : Jean Ollivier et Rafaël Marcello...
Presque toutes les premières parutions (une bonne quarantaine !) compteront 20 planches, puis 18, puis 12 et même 10 vers la fin.

A partir du n°348, ces planches sont en couleur. Par 2 fois, sur plusieurs aventures, Dr Justice ne sera pas seul au cours de ses pérégrinations. Il fera dorénavant équipe avec une ravissante japonaise du nom de Mitzo Takuri, puis avec le reporter Morvan-Tugdual le Bossonec. Plus tard, il sera "remercié" par l'OMS, mais celà est une autre histoire...

En tout, on retrouvera notre judoka dans plus de 170 numéros de Pif-Gadget sans compter les spéciaux, aventures, et même un Pif Poche. Comme Rahan, il fera la couverture de plusieurs numéros, les 337, 355, 359 et 515, et aura son objet : "le bracelet de karatéka".

Pif-Gadget n°355
Pif-Gadget n°359
Pif-Gadget Export C
Pif-Gadget n°515

Le magazine

22 trimestriels et bimestriels seront également édités, reprenant les histoires parues dans Pif agrémentées de reportages sur les arts martiaux pour l'essentiel.

Dr Justice trimestriel n°1 Dr Justice trimestriel n°12

Les albums

Au chapitre des albums, on en trouve 8 aux éditions du Kangourou et de Messidor-La Farandole plus les 3 rééditions des éditions Soleil regroupant plusieurs aventures en couleur 3 parues en 1994 : "Le rendez-vous de Trinidad" , "Les rats du désert" et "Un Docteur est mort".

Publicité pour les albums Dr Justice Le premier album aux éditions Messidor

N'oublions pas l'album de vignettes à collectionner présentant un panorama des arts martiaux, Bruce Lee, une aventure de Dr Justice et le film...

La cerise sur le gâteau sera la production du film réalisé par Christian Jacques en 1976. Dommage, le résultat fût assez décevant, du moins de l'avis général...

Affiche du film offerte dans le trimestriel Un éditorial du magazine Docteur Justice

Docteur Justice (la dédicace)

En guise d'introduction à cette news spéciale, voilà un dessin inédit du personnage de Docteur Justice version 2000, sous la forme d'une superbe dédicace que nous a envoyée Christophe Menier que nous remercions.

Docteur Justice (les gadgets)

A la différence de Rahan, le personnage de Docteur Justice se prêtait mal à la création de gadgets liés à la série, un personnage sobre, sans accessoire particulier, se défendant avec ses propres mains. Malgré cela, trois gadgets furent édités auour de ce héros, deux gourmettes différentes et un poster géant. Un quatrième gadget peut être assimilé à l'univers de Justice, en effet, dans le n°515 le gadget offert était un stéthoscope.

Le premier gadget qui inaugura les "gadgets Justice" fut un poster géant dédicacé du personnage offert dans le Pif-Gadget n°355. Quatre semaines plus tard, dans le n°359, c'est au tour d'une gourmette d'être distribuée comme gadget. Celle-ci permettait de se graver son nom, c'est pourquoi vous la trouverez souvent avec un prénom grossièrement écrit.

Le poster du Pif-Gadget n°355 La gourmette du n°359

A noter que dans le Pif-Gadget spécial "export C" la même gourmette a été rééditée pour l'occasion.

La revue trimestrielle "Docteur Justice" a elle aussi utilisé un gadget et en l'occurence il s'agissait d'une autre gourmette, difficilement identifiable si vous ne la connaissez pas.

Docteur Justice n°22 La gourmette du n°22

Docteur Justice (le site)

L'avenir pour Docteur Justice semble aujourd'hui américain... si vous maitrisez l'anglais vous pouvez vous rendre sur le site doctorjustice.com. Aussi bizzare que cela puisse paraître, le seul site qui traite du personnage de Docteur Justice et qui semble être le site officiel est avant tout en anglais et plus axé sur les actions humanitaires que sur la bande dessinée elle-même. Quoi qu'il en soit le site demeure agréable et régulièrement mis à jour.

Allez le visiter si vous ne le connaissiez pas déjà : doctor justice

Docteur Justice (la bibliographie)

Pour conclure cet dossier, nous vous offrons la liste des aventures de Docteur Justice parues dans Pif-Gadget, celle-ci a été établie par Daniel Linieres et Michel Durand. Nous aimerions pouvoir vous offrir d'avantage de bibliographies d'un personnage comme celle-ci, si vous aussi vous vous passionnez pour un personnage ou une série, partagez vos informations en nous les envoyant, nous les diffuserons sur le site.

La bibliographie de Docteur Justice dans Pif-Gadget est consultable par le lien suivant :

liste des aventures de Docteur Justice

Reste pour nous, européens, un personnage qui, avant Bruce LEE et la série Kung-Fu, a du susciter pas mal de vocations pour les arts martiaux ou pourquoi pas, la médecine. Nous retiendrons que "Docteur Justice" fait partie de ces séries qui ont largement contribué au succès de Pif-Gadget.