Lynx Blanc

de 1947 à 1964

Lynx est un infatigable courreur de brousse qui part à la conquête de la jungle africaine. Il est surnommé "Lynx blanc" par les indigènes. Chasseur de fauves et anticolonialiste, il est accompagné par Moki.

Moki est un guide malais, au cheveu court et frisé dans un premier temps, puis coiffé d’un turban. Si au début du premier récit il parle un langage "petit nègre" c’est pour l’abandonner très vite. D’abord serviteur indigène, il deviendra par la suite le compagnon de Lynx.
Leurs aventures les mèneront tantôt sur les traces du "Démon des jungles" ou sur celles des trafiquants qui ne manquent pas dans la brousse, tantôt rejoignant le maquis pour combattre l’ennemi japonais qui envahit une à une les îles du Pacifique, ou enfin en Amérique avec les Indiens.
LECUREUX est à l’initiative de cette série de brousse, qui débarque dans les pages de Vaillant en mai 1947, en souvenir de "Jim la jungle" d’Alex Raymond (HOP ! n°96). Il est le créateur de ce nouveau héros.

Mai 1947

Tout commence dans le numéro 104 du 8 mai 1947 avec Rob Sim (Robert Simonot) au dessin le temps d’un seul récit. Lynx se trouve à Zanzibar. Alors qu’il pense rentrer en Europe avec Moki, Caran lui confie une mission au cœur de l’Afrique.

Peu d’information sur Rob Sim sauf que Roger LECUREUX nous indique qu’il a la quarantaine quand il réalise le 1er récit. Parution en une bande en bas de page, du n°104 au n°132 de Vaillant.

Lynx Blanc par Rob SIM - Vaillant n°104 du 8 mai 1947

Novembre 1947

Paul GILLON poursuit la série dès le 2ème récit, à partir du Vaillant n°134 (annonce au n°133).

Jeune dessinateur, il débute dans la bande dessinée en 1947. A la recherche d’un éditeur, il choisit Vaillant parce cet hebdo lui paraît plus moderne, moins boy-scout. LECUREUX l’embauche et lui confie "Lynx blanc" qu’il va poursuivre pendant 4 ans. Sans passion particulière pour cette série exotique, il l’arrête en cours de récit, à la 8ème planche au n°284 d’octobre 1950 où il est question de trésor, pour se consacrer entièrement à "Fils de Chine" qu’il a entrepris quelques semaines plus tôt, toujours en collaboration avec Roger LECUREUX.

Paul Gillon : son parcours chez Vaillant

De 1947 à 1950 Lynx Blanc, de 1950 à 1953 Fils de Chine, de 1954 à 1968 Le Cormoran, de 1956 à 1958 reprise de Lynx Blanc, de 1958 à 1960 Wango et de 1968 à 1973 la très belle série Jérémie.

Lynx Blanc par Paul GILLON - Vaillant n°146 du 26 février 1948

Octobre 1950

Lynx n’a pas disparu puisqu’au numéro suivant (285), la série est reprise par Claude Henri qui va donc terminer cet épisode. Il la poursuivra ensuite pendant quatre ans, de mars 1952 à juin 1956. Il est à noter que Jacques KAMB écrira plusieurs des scénarii.

Claude Henri (Juillard) (1915 – 1990), entre aux éditions Vaillant en 1948. En dehors des séries qu’il va accomplir, il y dessine de nombreux récits complets jusqu’en 1964. Il reste un dessinateur presque inconnu du grand public malgré plusieurs milliers de planches. Seul Hop ! lui consacrera un article conséquent dans son n°49 de janvier 1991.

Claude Henri : son parcours chez Vaillant.

De 1948 à 1949 il y dessine Hourrah Freddi. De même il crée Charles Oscar écrivain retraité, à l’éternelle pipe et aux fines lunettes, qui prend plaisir à résoudre des énigmes. Cette série qui paraîtra d’abord dans le magazine 34 en 1949 sera poursuivie dans Vaillant à partir de 1951, jusqu’en 1964. Ensuite viendra Lynx Blanc qu’il reprend à Paul Gillon une premi ère fois de 1952 à 1956 et une deuxième fois de 1957 à 1961 et enfin P’tit Joc, le jockey aux yeux clairs, série commencée par André Joy, de 1961 à 1962.

Lynx Blanc par Claude Henri - Vaillant n°285 du 29 octobre 1950

Juin 1956

Paul Gillon continue Lynx blanc avec un nouvel l’épisode "Un vieux copain" (Vaillant n°580). Série qu’il va poursuivre jusqu’en mai 1958.

1957

Claude Henri alterne les récits avec Paul Gillon pour continuer la série seul de août 1957 à juin 1961. Lynx est alors sur la piste des "Hommes-Lions" (Vaillant n°640).

Mai 1962

Nous retrouvons Lynx dans une série qui change de nom pour devenir "La patrouille de la jungle" (Vaillant n°889 *). Lynx est devenu chef de patrouille, il est accompagné de deux jeunes adjoints "Luc et Jori". Cette reprise est dessinée par Lucien Nortier sur des scénarii de Jean Sanitas.
A la 12ème planche de ce nouveau récit, apparaît la signature de Jean Le Moing, qui travaille à l’Atelier 63, au coté de Nortier qui ne peut assurer seul la série à cause d’un surcroît de travail.




Lynx Blanc par Lucien NORTIER et Jean LE MOING - Vaillant n°889 du 27 mai 1962

* Le n°889 apporte un nouveau format, une pagination qui passe de 32 à 48 avec donc des nouveautés dont "Bob Mallard et Puchon" d’un certain André Chéret.

Lucien Nortier : son parcours chez Vaillant.

Il entre chez Vaillant en 1947. Viendra d’abord les séries "Le Cormoran" de 1947 à 1952 et "Sam Billie Bill" de 1949 à 1962 (scénarii de Roger Lécureux, Jean Ollivier ou lui-même), "Luc et Jori" avec Le Moing de 1962 à 1964 (scénarii de Jean Sanitas), "Robin des Bois" avec Kieffer puis Gaty 1965 à 1969 (scénario de Jean Ollivier), puis dans Pif gadget "Le Grêlé 7-13" avec Gaty de 1966 à 1971 (scénario de Lécureux), "Fanfan la Tulipe", toujours avec Gaty de 1971 à 1975 (scénario de Jean Sanitas), puis "Lucien des Bois" de 1975 à 1977, une chronique sur la vie animale.
Une immense carrière de 30 ans (encore une biographie à écrire et surtout à éditer).

La série se poursuivra et deviendra "LUC et JORI, la patrouille de la jungle". Elle se terminera en 1964 par l’épisode "La déesse aux diamants".


Lynx ou "Luc et Jori" - Dernier récit - Lucien Nortier et Jean Le Moing - Vaillant n° 971 du 22 décembre 1963

Jean Le Moing : son parcours chez Vaillant.
Il assiste Lucien Nortier pour la série La patrouille de la jungle.

Ils sont 5 dessinateurs à avoir participer à la série Lynx Blanc, de Rob Sim à Paul Gillon en passant par Claude Henri puis Lucien Nortier et Jean Le Moing. Ils mèneront pendant près de deux décennies cette série à son terme.

Roger LÉCUREUX : son parcours chez Vaillant.
Né à Ménilmontant le 7 avril 1925 - Itteville le 31 décembre 1999. Bref aperçu de sa carrière, car des spécialistes l’ont très bien fait.

Fifi gars du maquis, Les Pionniers de l'Espérance, Nasdine Hodja, Lynx Blanc, Sam Billie Bill, Fils de Chine, Louk, Wango, Teddy Ted, Le Grêlé 7/13, Rahan, Capitaine Apache, les Robinsons de la Terre, Tarao…

Biographie complète dans HOP ! n°84.

Jean SANITAS (1927) : son parcours chez Vaillant.
Bob Mallard en 1957 avec Hidalgo puis Chéret, Zor et Mlouf pour Jacques Kamb de 1965 à 1969; Fanfan la Tulipe pour Christian Gaty à partir de 1971; Léo bête à part pour Roger Mas, Les Mystères de l'Ouest pour Gérald Forton de 1975 à 1980…

Lynx Blanc par
Paul GILLON
Vaillant n°133 du
27 novembre 1947

Albums ou récits complets
Les grandes aventures (Paul Gillon)
- n° 11 "Tonnerre sur les îles"
- n° 15 "Aventure dans la brousse". Collection "C’est un album Vaillant"

Récits complets en supplément détachable de Vaillant (Paul Gillon) : n° 6 (Vaillant n°164), n°10 et n°16.

Sources
Hop ! n°41/49/57/96.
Les cahiers de la BD n°36/59

Merci à Francine pour la relecture et sa patience.

Marc GROISNE