News
11-04-03
12/13-04-03
14-04-03

15-04-03

16-04-03
17-04-03 18-04-03
Accueil
Si vous avez manqué la news du 34ème anniversaire : news spéciale anniversaire

18-04 - news n°212

Ailleurs

Raphaël MARCELLO a illustré le roman de J.-H. ROSNY Aîné, "La Guerre du feu" bien connu grâce à l'adaptation cinématographique de Jean-Jacques ANNAUD. L'adaptation par ailleurs est signée par Raymonde BOREL-ROSNY. Il semblerait que cette parente ait adapté plusieurs romans de ROSNY Aîné, pour une parution dans l'Humanité.

Une page lui est consacrée, vous pouvez y accéder par le lien suivant : les bandes dessinées de BOREL-ROSNY.

Les pochettes Pif

Voici une interview réalisée le 22 mars 2003 à Paris auprès d'une propriétaire de solderie qui a vendu pendant longtemps des pochettes de Pif-Gadget. Un reportage de Sylvain MUNSDCHAU.

Bonjour… Merci de répondre à cette interview pour le site Pif-collection. Les collectionneurs venaient dans votre magasin pour trouver des Pif-Gadget, mais vous-même, connaissiez-vous ce journal ?
Oui. C’est ma fille qui le lisait quand elle était petite. Elle adorait ses Pif et attendait avec une grande impatience la sortie des numéros. Elle adorait monter les gadgets, qui étaient souvent des petits trucs à assembler ou à faire pousser. Elle adorait ça et passait des heures avec le journal ou avec le gadget.

Depuis quand vendez-vous des Pif et d’où viennent ils ?
Depuis 2 ans environ, quand nous avons trouvé un stock dans un entrepôt. Elles n’étaient pas très visibles et stockées en hauteur. Nous avons acheté le stock, l’équivalent de plusieurs palettes.
Que contenaient ce stock ?
C’étaient principalement des pochettes de Pif divers avec gadget tout emballés, mais aussi des pochettes d’autres bandes dessinées avec quelques gadgets ou petits jouets divers en vrac.

Quelle est votre clientèle pour ces pochettes, et comment a-t elle évolué ?
Ce sont principalement des parents qui passent là et les achètent pour amuser leurs enfants. Leurs enfants n’ont d’ailleurs jamais connu Pif, n’étant pas nés à l’époque du journal. Il y a aussi les collectionneurs qui sont venus et se sont passés le mot par internet. Souvent quand l’un voyait un nouvel arrivage, il prévenait les autres.
Alors que les parents achètent une ou deux pochettes pour leurs enfants, les collectionneurs, eux, peuvent acheter entre une et 5, voire 10 pochettes d’un coup. Ils prennent même des pochettes en double pour pouvoir les échanger ensuite, ou en garder certaines en double encore emballées.

D’où viennent les collectionneurs ?
Certains sont de Paris, mais d’autres viennent depuis Chartes, Nantes, ou l’Indre et Loire.
Que cherchent le plus souvent les collectionneurs ?
Ils cherchent principalement les gadgets car c’est le plus difficile à trouver à l’état neuf. Le journal les intéresse moins, et les certains collectionneurs ont déjà tous les exemplaires du journal. Mais les gadgets, eux, sont toujours plus difficiles à trouver neufs.

Une pochette avec deux éprouvettes d'Artémias Salinas et un carton de ces fameuses pochettes

Que vous reste il en stock maintenant ?
Maintenant que les collectionneurs viennent depuis un certain temps, ils ont acheté tous les numéros de Pif avec gadget. Il reste une ou deux palettes, mais il n’y a plus aucun Pif gadget, uniquement des pochettes avec d’autres parutions : Pifou, poches, Pif Jeux, etc… et des gadgets divers en vrac plutôt ordinaires. Les collectionneurs ne sont pas intéressés par ces pochettes qui restent, et viennent donc beaucoup moins en acheter. Mais certains viennent encore.
A votre avis, où peut-on encore trouver aujourd’hui des pochettes neuves comme il y avait chez vous ?
A mon avis, nulle part, je pense que le stock a été épuisé maintenant…

Merci beaucoup pour votre gentillesse et votre temps.

17-04 - news n°211

En photo dans Pif

Voici la couverture du numéro 270 de Pif-Gadget. Vous connaissez sans doute ce numéo pour l'avoir lu et l'avoir eu en tant que jeune lecteur. Mais ce numéro évoque bien d'autres souvenirs pour un certain Renaud PEREZ. Vous ne le connaissez pas et pourtant vous l'avez tous vu, c'est lui qui a posé pour la couverture de ce numéro.

Renaud fait partie de ces jeunes mannequins ou comédiens qui ont servi à illustrer l'utilisation du gadget par les enfants :

"A l'époque, je faisais beaucoup de photos et mon agence m'avait envoyé pour faire celle-ci. Je n'ai pas d'anecdote particulière sinon que j'avais gardé la sarbacane noire alors que dans le numéro vendu, elle était orange et que, évidement, cela avait suscité des jalousies, déjà que j'étais en couverture..."

Effectivement, voilà un objet avec une jolie histoire... Merci à Renaud de nous l'avoir racontée, il cherche aujourd'hui à retrouver ce numéro. Il souhaite l'acheter, soit dans son état d'origine neuf, soit en très bon état. Vous pouvez lui écrire pour lui proposer votre numéro 270 : Renaud PEREZ.

Les gadgets de Pif

Le gadget de "la sarbacane à tirer dans les coins" est une adaptation de la sarbacane. Celle-ci est plus longue, coudée avec un viseur et un miroir pour atteindre une cible sans être vu.

Les cartes postales

Marc ROUCHAIROLES nous a envoyé une carte de voeux dessinée par André CHERET pour l'année 2001. Superbe.

16-04 - news n°210 - Spéciale Docteur Justice

Docteur Justice est né en 1969 dans le journal Pif-Gadget et il faudra attendre octobre 1973 pour voir apparaître le premier album dédié au personnage, ce sera "le triangle d'or" paru aux éditions "Hachette - Pif album".

Docteur Justice sur Pif-Collection

Nous avons remis à jour le dossier sur Docteur Justice, vous pouvez y accéder à l'adresse suivant : Docteur Justice

Docteur Justice et l'Oncle Richard

Voilà déjà plusieurs mois, un collaborateur est venu rejoindre l’équipe de Pif-Collection et pas n'importe qui, puisqu'il s'agit de Richard MEDIONI surnommé l'Oncle Richard.

Cet ancien rédacteur en chef de Pif-Gadget de 1971 et 1973, a bien voulu nous conter l’histoire de ce journal, qui allait bousculer la presse jeunesse de l'époque.Ses interventions, dans "Côté-coulisses" ou dans "les histoires de l’Oncle Richard", nous ont fait vivre, de l’intérieur, cette épopée et, en relisant "ses" Pif-Gadget, nous avons retrouvé cette même envie de raconter d'autres histoires, en l'occurence celle de Docteur Justice. Mais saviez-vous, que Richard MEDIONI avait déjà amorcé ses chapitres dans le journal, lui-même, de Pif-Gadget ?

En effet il suffit de se reporter aux éditoriaux d'un numéro comme le n°160 pour s'apercevoir que Richard aimait raconter des anecdotes sur la vie du journal. Il nous dévoile ainsi "l’histoire de Docteur Justice", et ce, pendant plusieurs numéros : les Pif-Gadget n°160, 164, 167, 170, 174 et 177, dont voici quelques illustrations empruntées au journal et surtout à l'oeuvre de Raphaël MARCELLO et Jean OLLIVIER.

Dans le n°160 du 13 mars 1972, paraissait un édito de Richard MEDIONI nous racontant la génèse du personnage. Ce n'est pas une exclusivité, ce n'est pas dans Pif-Collection, c'est dans Pif-Gadget, mais vous en souvenez-vous ?

édito du Pif-Gadget n°160

"Tout commença, il y a deux ans, dans un petit restaurant proche de la gare du Nord. Nous étions là, une demi-douzaine de journalistes, tous bons copains et nous buvions un dernier verre à la santé de je ne sais qui, partant je ne sais où... Je me souviens que le soleil faisait fondre le bitume. Jean Ollivier, de retour de Suisse, nous mettait sur le grill, avec des histoires de torrents glacés, de vertes collines, de neiges éternelles et des matins aérés
de Genève.

- Le lac de Genève, soupira quelqu'un. Je me jetterais tout habillé dans le lac.
Jean Ollivier ignora l'interruption. Je le connaissais assez. pour deviner qu'il avait quelque anecdote à placer.
- Une ville étonnante, Genève. On pourrait croire qu'il y vit davantage d'étrangers que de Suisses. Des gens de toute la terre. Banquiers anglais, reporters japonais, touristes américains,émir s arabes et quantités de fonctionnaires de tout un tas d'organisations internationales. Une ville où toutes les rencontres sont possibles. La semaine de hier' je me trouve ainsi nez à nez avec un type que j'avais connu à l'armée. Un gars formidable, extra ordinaire... Vous savez du genre « l'homme le plus étonnant que vous ayez rencontré Jusqu'à hier. j'ai passé toutes mes soirées avec lui il parlait et j'écoutais... Fascinant... Ce garçon avait vraiment eu la vie qu'il voulait. dans le métier qu'il avait choisi. Appelons le X... Docteur X... de l'O.M.S. Un silence. L'effet était réussi. Et je crois bien, que c'est Roger Lecureux qui résuma notre impression à tous.
- Docteur X. .., de l'O.M.S. Un bon titre de serie policière. Si tu nous disais ce qu'est l'O.M.S. ?
- L'Organisation Mondiale de la Santé. Une Institution de l'O.N.U. dont le siège se trouve juste ment à Genève. X... est donc un médecin de l'O.M.S., un de ces techniciens qui poursuivent une lutte énergique contre le choléra, le trachome. le palu et autres maladies qui sévissent dans telle ou telle région du globe. Une sorte de médecin errant, si vous voulez. Ce n'est pas une occupation d'enfant de choeur. II faut avoir de la santé comme on dit, et puis du coeur au ventre. X... n'en manque pas. Entraînement. sport... toute la lyre... Ceinture noire de judo par dessus le marché... Un exemple... Vous vous souvenez des grandes inondations de Birmanie, il y a trois ans... Le choléra menaçait toute une région du côté de Kuala-Lumpur. Mon toubib se fait parachuter dans la jungle avec quarante kilos de matériel médical sur le dos, réceptionne dix conteners de vaccins et organise la campagne. Village après village. Marécages, tigres, etc... Tout marche bien jusqu'au moment ou une confrérie de sorciers lui tombe dessus, l'enlève, se prépare à le mettre à mort. Et c'est là que son expérience de ceinture noire le sort d'affaire... Un contre six ou sept... II laisse la moitié des sorciers sur le carreau, proprement K 0. et s'échappe sous une pluie de sagaies... Et ce n'est qu'une aventure parmi tant d'autres. Ce que X.. trouve passionnant dans ce genre de missions c'est qu'il passe du jour au lendemain, du monde moderne des Jets, des laboratoires ultra perfectionnés, des hôtels climatisés,à de pauvres civilisations, isolées dans l'espace et le temps, ce qu'il appelle les enfants perdus de la Terre... Eh bien, voilà en quelques mots. X... médecin de l'O.M.S., tel que je l'ai connu à Genève... Pour moi, scénariste de bandes dessinées, cette rencontre fut un clin d'oeil du destin. Lecureux, autre vieux renard du métier, avait déjà pige le « clin d'oeil ».

- Bon sang, dit-il, tu tiens là un personnage, un héros de notre temps... un héros de notre monde. Depuis le temps que nous nous cassons la tête pour découvrir un personnage moderne, solide, original, un héros nouveau qui ne soit ni journaliste ni détective.

- Dans PIF, ton toubib doit faire mouche... - J'y ai déjà pensé... ou plutôt, cela fait un quart d'heure que j'y pense. en bavardant avec vous, tous les gars de l'équipe ! Le personnage de ce médecin volant a du nerf... Mais il est à mettre au point... - Docteur X..- de l'O.M.S. - 0.M.S. ! S.O.S ! - X..., médecin volant! Déjà les idées partaient pleins gaz, les suggestions fusaient. Pris par la passion du métier, ils se jetaient tous sur l'ébauche d'un personnage comme des chercheurs d'or sur un placer. Ce n'était que le commencement mais tous savaient déjà que "le filon" promettait d'être bon."

A suivre...

15-04 - news n°209

La collection Pif-Gadget

Voici la couverture du Pif-Gadget n°917, "Trombinette la drôle de tête" qui fait partie des très rares reprises de gadgets des 20 premiers numéros. Il s'agit d'une carte représentant un portrait de fille dont les traits sont représentés par une chaînette qui permet de modeler le profil du visage. Ce gadget avait été offert auparavant dans le n°15, "la carte chaînette".

Nous rajoutons aujourd'hui une nouvelle page et 25 nouvelles couvertures de Pif-Gadget et le descriptif de leur gadget. Nous arrivons ainsi aux numéros 901 à 925 dans la collection du journal datant du deuxième semestre 1986.

Voici la liste des Pif-Gadget du n°901 à 925

Fanfan le livre

Mariano ALDA nous fait savoir que le livre Fanfan la tulipe est en vente plus tôt que prévu. Courrez-donc découvrir cet album prometteur.

Les Pionniers de l'Espérance

Marc ROUCHAIROLES nous a fait parvenir un scan tiré d'une plaquette sur Raymond POÏVET édité par Philippe LEFEVRE (illustrateur et collectionneur de Planches) et Anita VAKANA.

14-04 - news n°208 - Spéciale Pifises

Les Artémias Salinas (le retour)

Artémia Salina adulte (male)

Après un week-end riche en révélations à propos de l'histoire des pois sauteurs du Mexique (cf. News n°207), nous effectuons un retour sur l'autre grand gadget vivant de l'hebdomadaire : les Artémias Salinas.

Ce Dossier Gadget d'Archives s'étoffe, nous vous proposons aujourd'hui le point de vue d'un biologiste en la présence de Vincent FAILLET. Il fait le portrait de cet étonnant phénomêne, les Artémias Salinas aussi appelés les "Pifises", en réalisant cette fiche d'identité pour le site Pif-Collection.

Dossier Gadget d'Archives n°4 : les Pifises

Les Petites Annonces

N'hésitez-pas à consulter les petites annonces gratuites présentes sur le site, elles peuvent être ajoutées à tout moment comme cette petite dernière sur la vente de numéros de Rahan en bon état.

Accéder aux petites annonces : lire les ventes, les achats

Les gadgets montés

En octobre 1973, pour la rentrée des classes, Pif-Gadget offre un véritable microscope en plastique dans son numéro 240. Cette photo fait partie des 56 envoyées par Eric GENET. Un gadget de ce type avait déjà été offert dans le numéro 65 de mai 1970, il s'agissait d'un microscope en carton.

Pif-Gadget n°240
Pif-Gadget n°241
Pif-Gadget n°242

Ce microscope inaugure la campagne de la préhistoire qui verra défiler les nouveaux Artémias Salinas dans le n°241 et la nourriture dans le n°242.

Les Artémias sont donc repris dans le Pif-Gadget n°241 et sa nourriture dans le numéro suivant, le 242. Le gadgetus de ces nouveaux "Pifises" explique au lecteur "comment leur redonner la vie".

la page 1 du gadgetus du n°241
Le mode d'emploi pour "redonner la vie"

Le microscope refait son apparition avec ce gadget : "le précieux contenu de votre sachet vu au microscope". Dans la page 3 de ce gadgetus, il est expliqué pédagogiquement comment utiliser le microscope pour observer les Pifises.

la page 3 du gadgetus du n°241

Il est à noter la présence d'Albert DUCROCQ qui vient apporter son crédit en tant que scientifique. Il apporte son témoignage et révèle quelques facettes de leur histoire :

"Le comportement de l'ARTEMIA SAUNA a constitué, lors des vols Apollo 16 et Apollo 17, une surprise totale. Au cours d'un voyage Terre-Lune-Terre, la dose des radiations est en effet extrèmement faible (elle n'atteint pas le centième du niveau correspondant à un seuil dangereux). Et, pour cette raison, on imaginait qu'il n'y aurait à peu près aucune différence de comportement entre un lot d'échantillons-témoins restés à terre et des échantillons placés à l'intérieur de la boîte BIOSTACK disposée sur la cabine APOLLO. Or, la différence se révéla considérable, et pas dans le sens que l'on attendait : 10% des échantillons ARTEMIA SALINA ayant voyage dans l'espace ont en effet été tués frappes par les ions lourds du rayonnement cosmique qui leur ont causé des lésions profondes. En outre, on a relevé un nombre élevé de victimes parmi les oeufs non touchés directement mais atteints par le rayonnement secondaire et rendus vulnérables par la plastification dont ils avaient été l'objet."

Extrait du dossier de presse de la campagne Artémias Salinas de 1973.

12-04 - news n°207

Les Pois sauteurs du Mexique

Pierre JOUAN nous a découvert un site qui parle des pois sauteurs. Malheureusement pour ceux qui lisent pas l'anglais, la consultation en sera difficile mais avec un bon traducteur...

Allez le consulter rien que pour les photos qui illustrent ce dossier, l'occasion de voir les "coulisses" d'un pois sauteur...

Le site : Mexican Jump Beans !

Des scarabées dans Pif

Samedi 5 avril, Richard MEDIONI nous apprenait qu'un scarabée tenu par une chaînette avait été étudié pour devenir un éventuel gadget. Depuis, Sylvain MUNDSCHAU s'est souvenu de son voyage au Mexique... Doit-on y voir la source de l'inspiration des membres du service gadget ? Jugez-en plutôt..

"Mon voyage au Mexique date d'août 1986, j'y ai rencontré un singulier bijou...

Il s'agit d'un scarabée d'environ 3 centimètres de long que l'on trouve au marché à Mérida, une ville du Yucatan, au sud est du Mexique.

© 2001-2003 abc-latina - Mexique - Tous droits réservés abc-latina.com - L' AMERIQUE LATINE sur Internet

Apparemment c'est le seul endroit où l'on trouve ces scarabées. Ils sont considérés comme des bijoux vivants, véritable curiosité de la région que l'on ramène en souvenir. Des pierres factices sont collées sur la carapace, ainsi qu'une chaînette dorée de 4 à 5 centimètres collée autour des bijoux et qui pend, avec une épingle à nourrice au bout. On attache la chaînette dorée sur le vêtement. Ainsi le scarabée reste immobile sur le vêtement, tel une riche parure d'or et de rubis, saphirs, émeraudes, etc... L'illusion est parfaite, mais de temps à autre, il bouge un peu les pattes et se déplace. La chaînette le retient.

Photos Sylvain MUNDSCHAU - Mexique 1986

Ils se nourrissent apparemment de bois humide. A l'époque, je crois me souvenir que ça se vendait aux alentours de 30 francs, dans une petite boîte de fortune en plastique opaque, avec un morceau de bois humide."

Nous avons vu passer, sur le site, des visiteurs mexicains, pourront-ils nous en dire plus ?

Pif-Gadget Côté coulisses (25)

Vous attendiez Richard MEDIONI depuis une semaine, après la première partie de l'histoire des pois sauteurs qui est parue le samedi 5 avril. Ce 25ème chapitre vous invite à découvrir la suite des anecdotes inédites...

Pif-Gadget Côté coulisses : L'histoire des pois sauteurs du Mexique (2ème partie)

11-04 - news n°206

Qui est-ce ?

Qui est-ce personnage ? Docteur Justice s'est-il travesti en blonde ?...

Il ne s'agit évidemment pas du personnage de Pif-Gadget mais d'un personnage du trimestriel Trio. Il s'appelle "John Parade".

Cette illustration ne provient pas d'un récit de Docteur Justice mais d'un épisode de "John Parade, patrouilleur de l'espace'" paru dans la revue de BD "Trio mensuel" n°2 (123) d'avril 1976, dessiné par Marcello et scénarisé par Raymond MARIC.

Un album (au tirage limité de 500 exemplaires) est d'ailleurs paru en 2001 aux éditions Milwaukee. Une série de science fiction. qui aurait eu toute sa place dans Pif-Gadget, en remplacement des "Pionniers de l'espérance". Pour être un peu plus complet, rappelons que Trio provenait de la fusion du Journal de Bibi Fricotin et du Journal des Pieds Nickelés en mars 1976.

Ajoutons à cela, qu'un autre collaborateur des éditions Vaillant bien connu, y dessina: Gérald Forton avec sa série "Yvain de Kahnéric", scénarisé par Maric,entre 1976 et 1979. La série eut aussi les honneurs des albums : "Sortilèges" et "L'homme à la main coupée" en 1982 aux éditions Deligne

Mariano ALDA

Un rendez-vous

Mariano ALDA nous signale un rendez-vous à ne pas manquer :

1° SALON BD A LA MAIRIE DU 5° Arrdt de PARIS :
Le samedi 26 avril de 11 à 19 h, plus de trente dessinateurs se retrouveront dans les salons de la Mairie du 5° arrondissement, 21, place du Panthéon, pour dédicacer leurs albums avec entre autres, pour ce qui concerne Pif-Gadget, Yannick et Paul Gillon.

Jean-François Lecureux

copyright La lettre de Grigny Infrmations 2002

Jean-François LECUREUX, vous le connaissez, il a pris la succession de la destinée du personnage de Rahan en éditant les nouvelles aventures et en les scénarisant.

Mais le connaissez-vous réellement ? Pour vous en assurer, nous vous invitons à vous rendre sur le site de "Grigny Informations". Dans "la lettre de Grigny" n°196 du 13 au 27 septembre 2002, vous pouvez découvrir un article intitulé "Jean-François LECUREUX - le frère de Rahan". Vous y trouverez certainement beaucoup d'informations sur le surprenant héritier du patrimoine de Roger LECUREUX. Dans un deuxième article, intitulé "BD : le retour de Rahan - L'aventure continue", vous y découvrirez ou redécouvrirez l'actualité des projets autour du personnage.

Grigny Informations - La lettre de Grigny n°196

Un grand merci à Laurent ALAIS pour ces informations.

Pif-Gadget Côté coulisses (25)

Si vous avez manqué le 24ème chapitre de "Côté coulisses", il est encore temps de vous rattraper, la première partie de l'histoire des pois sauteurs est parue samedi 5 avril et dès demain vous pourrez en connaître la suite. Ce 25ème chapitre vous fera découvrir des anecdotes inédites... C'est demain et c'est sur Pif-Collection !

La première partie de l'histoire des pois sauteurs pour se mettre en bouche.

Ne manquez pas cette - encore - spéciale Pois Sauteurs !