News

5-06-03

6-06-03 7/8-06-03

10-06-03

Si vous avez manqué la news du 34ème anniversaire : news spéciale anniversaire
Si vous avez manqué la news de la sortie du livre : Pif-Gadget le livre

10-06 - news n°254

Ailleurs

C'est le grand retour de Mandryka ! Non pas dans Pif-Gadget malheureusement, et pour cause, mais dans le journal historique de Spirou qui va atteindre son 2400ème numéro ce mercredi 11 juin.

Revoici l'auteur du Concombre Masqué dans une nouvelle série inaugurée dans ce numéro 3399 encore en vente jusqu'à aujourd'hui. (Courrez vite !) Celle-ci se nomme "Cybertimes" et est scénarisée par l'infatigable Thiriet, déjà auteur de nombreuses séries dans Spirou et Fluide Glacial.

Nous avons reproduit les trois premières cases de la première planche parue, qui nous permettent de retrouver le style de Mandryka.

Dépêchez vous d'aller acheter le Spirou n°3499 du juin 2003, si vous ne voulez pas rater le début de ces "cybertimes", du Mandryka à la sauce Thiriet ou le contraire. Une affiche alléchante !

Une couverture et trois planches de Mandryka pour 1 euro 60 seulement, c'est donné !..

Sur le web

A propos de Mandryka, nous vous signalons l'existence d'un excellent site officiel du Concombre Masqué sur le web. Sur ce site, vous retrouverez des aventures inédites du personnage, ainsi que de nombreux documents, des croquis, brouillons, archives...

Le site s'appelle : Aaaargh ! C'est le Concombre Masqué !

Sur un autre site, quasi officiel, vous retrouverez les oeuvres de Mandryka issues des pages de Vaillant/Pif-Gadget, Pilote, Spirou et l'Echo des Savanes, ainsi que des rubriques aux noms évocateurs : "le dictionnaire du concombre masqué, "absurde, délire, humour", "albums du concombre". Un vrai beau travail d'archivage, à visiter absolument !

Le site s'appelle : Keskeucé ? Mais c'est le concombre masqué !, on le surnomme aussi "chourave".

Prenez le temps de gratter dans les pages "Années Vaillant", vous y découvrirez des petites merveilles...

Au passage, nous remercions ces deux sites pour leur sympathique pub à propos du livre de Richard MEDIONI.

Prochainement sur Pif-Collection

A paraître sur Pif-Collection, un dossier sur un personnage de la période Vaillant : Lynx Blanc.

L'auteur en est Marc GROISNE, déjà rédacteur de dossiers comme "Jojo des rues" ou "Nasdine Hodja" consultables sur le site. Encore un dossier complet et inédit à venir, ici, à cette même adresse.

Les bricolages du Père Pass-Pass

Aujourd'hui nous vous présentons notre nouvelle recrue, le Père Pass-Pass qui vous présentera régulièrement des bricolages sympathiques pour égayer vos présentations d'objets ou de gadgets de l'hebdomadaire. Il a tenu à vous présenter une tenue possible de fan, réalisée à l'aide d'un transfert d'un gadget de Pif issu du Pif-Gadget n°226.

Nous vous rappelons que nous vous avions proposé, à l'occasion de la news spéciale Noël, de télécharger la reproduction d'un transfert ("l'adhéPif" du n°175) pour l'utiliser sur un papier "spécial transfert" pour imprimantes jet d'encre. Vous pourrez ainsi vous confectionner des tee-shirts sans utiliser vos propres gadgets. Si vous souhaitez que nous continuons à vous proposer des transferts à télécharger, n'hésitez-pas à nous le dire.

Ah ! Cela promet pour la première convention Pif-Gadget 2004 ! A ce propos, nous vous présenterons prochainement les bases, les objectifs de cette manifestation qui se met en place. Nous lancerons alors un appel aux personnes qui désireront faire partie de cette aventure.

7/8-06 - news n°253 - spéciale Motti

Ailleurs

Vous connaissez son nom, vous connaissez son coup de crayon, Michel MOTTI a oeuvré dans Pif-Gadget en dessinant les aventures de Pif et Hercule, puis celles de Placid et Muzo. Mais vous ne connaissez peut-être pas ses oeuvres hors éditions Vaillant.

C'est pourquoi Christophe MENIER nous a amené un document très intéressant sur cet auteur. Pour retrouver la trace de Motti, il faut aller voir du côté d'un bulletin municipal de la ville de Massy, dans lequel il a dessiné une page de BD ainsi que quelques dessins illustrant les différents articles. C'était pour le numéro 1 de janvier 1991.

C'est ainsi, que nous retrouvons diverses illustrations de Motti au fil des pages de ce bulletin sur des sujets plus ou moins inhabituels. L'exemple ci-dessous provient d'un article sur le monde carcéral.

Les Dédicaces

Aujourd'hui, nous vous présentons une dédicace de Michel MOTTI, un dessin - de toute beauté - représentant Pif et Hercule, dessiné en septembre 2000 pour Cristophe MENIER.

Nous espèrons pouvoir inviter MOTTI dans Pif-Collection pour qu'il nous raconte son aventure au sein des éditions Vaillant.

Pif-Gadget revu et corrigé par...

N'avez-vous jamais eu envie de créer vous-même un numéro de Pif-Gadget ? Voilà certainement un souhait que pas mal d'entre vous aimeraient aujourd'hui concrétiser en évoquant une reprise du journal. Mais avant d'en arriver là - et pour l'instant nous n'avons pas entendu de bruits de couloir à ce sujet - certains ont déjà dessiné, dans leur jeunes années, de faux numéros de Pif-Gadget. Nous avons par ailleurs retrouvé quelqu'un qui n'osait pas nous montrer ces dessins et il a fallu le persuader pour qu'il accepte de nous les montrer. Voici donc un numéro de Pif-Gadget revu et corrigé par Sylvain MUNDSCHAU...

"C'est avec beaucoup d'humilité que je vous présente les scans du premier numéro de Pof que je faisais quand j'étais petit. C'est naîf, normal. J'aimais tellement Pif gadget que je voulais le faire moi-même. Mon frère adorait lire les BD que je faisais. bien sûr les gadgets étaient limités en création, vu les moyens du bord..."

la page des gadgets les gadgets en carton

Les jeux ne sont pas oubliés dans Pof. On ressent l'influence de la période de 1982 avec le triangle jaune en haut à gauche sur la couverture.

la page des jeux
la quatrième page de couverture de Pof

Si vous aussi vous avez commis des aventures de Pif ou des faux Pif-Gadget, n'hésitez-pas à nous les faire parvenir.

6-06 - news n°252

La liste des Pif-Gadget

Pif-Gadget n°1008
Pif-Gadget n°1019
Pif-Gadget n°1020

Poursuivons notre référencement de la collection des Pif-Gadget en nous attaquant aujourd'hui à la tranche des numéros 1001 à 1025 couvrant la période du début juin à la mi-novembre 1988. Vous y retrouverez la première de couverture, le nom et le descriptif du gadget, des annotations concernant le numéro...

Cette période voit fleurir un nombre impressionant de rééditions de gadgets, à nouveau la recherche ne semble pas être la priorité de la direction, le journal semble vivre sur ses acquis. Nous noterons malgré tout la série de gadgets "magie", l'opération "aventuriers" avec ce gadget inédit "une vraie tente" issu de la version allemande Yps, ainsi que le numéro commémorant le bicentenaire de la révolution (le n°1019).

La liste des Pif-Gadget : les numéros du 1001 au 1025

Allez, plus que 200 numéros à mettre sur le site, et la totalité des numéros sera mise en ligne.

Les mystères Pif-Gadget

Le mystère que nous vous proposons est en fait une énigme, rien d'extrardinaire mais cela méritait d'être signalé :

Emmanuel, dans son "petit grenier de Pif" n°4, nous a décrit et détaillé, il y a quelques jours, le n°1 de la nouvelle formule qui voyait disparaître le gadget, Pif le Journal. Ce qui nous a troublé, c'est le sujet de la rubrique, "Nature Pif", le rhinocéros. Ceux qui auraient du réagir, ce sont les (heureux ?) propriétaires du n°1 de Pif-Gadget. En effet, ce numéro, qui est lui-même tout le symbole de la naissance du journal, présentait une de ces fameuses rubriques destinée à mettre du rédactionnel dans un journal pour enfants "ce monde où nous vivons". Et l'animal mis en vedette, c'était déjà le rhinocéros...

Hasard et coïncidence, nous ne saurons peut-être jamais, mais avouez que c'est troublant.

Le courrier des lecteurs

Aujourd'hui dans le courrier des lecteurs de Pif-Collection, voici de une sélection de belles lettres de lecteurs du livre de Richard MEDIONI, ainsi que des souvenirs de Pif-Gadget.

"J'ai dévoré la véritable histoire de Pif-Gadget : Je suis né en 1961, j'étais donc en plein dans "le coeur de cible" (comme on dit aujourd'hui) lorsque le premier numéro est sorti. J'ai du commencer à lire Pif vers le 10 ou 12ème numéro et j'étais un fan absolu ! Pas tellement pour les gadgets ( heu... parfois ça marchait pas, ou alors j'étais pas doué) mais pour les BD :je me revois expliquer aux copains que le concombre masqué était génial. J'étais seul contre tous ("On y comprend rien à ce truc !") Et Gai-Luron ! Et le docteur Justice ! Et Ludo ! Enfin bref, Pif m'a marqué. Aujourd'hui, je suis auteur de BD et c'est en grande partie à ce journal que je le dois.

Petite précision : j'ai travaillé à Pif de 1988 à 1992 (chute, dépôt de bilan etc...). J'ai travaillé avec Yannick, dont vous parlez dans votre livre sur Hercule et j'ai fait environ 300 pages avec ce personnage (je signai "Cloro" à l'époque) Même si je l'ai connu sur son déclin, j'étais vraiment TRES heureux d'y travailler. Merci pour votre bouquin : cette aventure (Et à le lire, c'en était une !) méritait vraiment d'être racontée".

Gilles Corre (Erroc)

Voici une autre lettre de Joël PATY qui nous parle de Pif-Gadget et du site, mais cela n'engage que lui.

"Voici quelques lignes pour dire pourquoi j'aime Pif-Gadget. Toutes les semaines j'avais hâte de voir paraître mon journal. Le plaisir de découvrir et de construire, de jouer et d'avoir de nouveaux jouets à construire. Quand je me plongeais dedans il me faisait tout oublier, un autre univers s'ouvrait alors et rien ne pouvait m'en déloger. Pas question de toucher a mon Pif-Gadget et de monter mon gadget avant moi, sinon gare à celui qui s'y essayait.

Pif c'était magique, mieux qu'un conte de fée. Le bonheur de se retrouver hors d'un monde de brutes. Mais le jour où le journal a disparu, j'étais désespéré de ne jamais retrouver pif.

Par dépit, j'ai donné tous mes gadgets ! Mais le jour où j'ai eu internet, la joie est revenue et j'ai regretté d'avoir donner mes gadgets. Et cest pour cela qu'aujourd'hui je dis : "vive Pif-Collection et vive Pif-Gadget".

Le site marche bien et ce serait dommage qu'il s'arrête. Moi en tous cas je ne tiens pas des site sur Pif. Il y en a 5 ou 6 peut-être plus, mais le seul complet c'est Pif-Collection ; il y a des concours, des quizz, des reportage, de l'aide, des idées bref tout ce qu'il y avait dans Pif-Gadget."

Joël PATY

"Grâce au site, j'ai appris il y a quelques temps qu'un livre sur Pif Gadget allait sortir via le site. Je me suis empressé de le commander. Dés la réception de l'ouvrage j'ai été comme un gamin qui se languit d'ouvrir son cadeau ou son Pif Gadget !!!

Tout d'abord, le livre est luxueux, belle couverture et papier de trés bonne qualité ! Le soir même j'ai commencé ma lecture et j'ai appris énormément de choses sur l'histoire de LA revue de mon (notre) enfance, que du bonheur... d'ailleurs je l'ai lu d'un seul trait !!!
Une seule petite remarque cela aurait été super que les couvertures des "Pif Gadget" soient en couleurs, mais je comprend trés bien que cela doit avoir un coût élévé. Me concernant, bien sûr je me suis délecté au chapitre "RAHAN" ,et bien entendu je me suis laissé prendre au jeu car il y avait d'autres aventures dont j'étais un lecteur assidu : Fanfan La Tulipe, Doc Justice, Les Pionniers de l'Espérance" etc....

Un coup de Gueule : quand on voit les "maîtres" de la BD qui ont été chez "Pif", on se pose des questions, pourquoi les éditions Vaillant ne sont toujours pas assez citées dans la presse BD et que l'on nous "gave" de "Tintin" et autres BD, mince il y a de la place pour tout le monde, mais dans un monde de mondialisation il n'y a que le profit qui compte...

Un grand merci à vous MESSIEURS qui à la fin de guerre avait décidé de lancer Vaillant. J'aurai toujours une pensée pour vous !

J'ai pris une "gifle" car faire un retour de 30 ans en arrière cela fait mal !!! (non, je plaisante). Le dossier sur les 240 premiers Pif Gadget de Mariano Alda est super il apporte beaucoup de choses.

Que vous dire de plus... Si ! dans une époque comme la notre où tout n'est pas rose et loin de là, c'est un pur bonheur d'avoir un tel ouvrage entre nos mains. J'ai, nous, avons grandi trop vite, quelle était belle cette époque où nous n'avions pas de soucis et comme je l'ai dit dans le forum du site de Marc "RAHAN.ORG" ce livre devrait étre remboursé par la sécu tant il nous fait du bien !!! Merci et j'espére qu'il y aura une suite ....

Laurent ALAIS

5-06 - news n°251 - spéciale Nicolaou

Les Dédicaces

Aujourd'hui Jacques NICOLAOU est à l'honneur, et voici donc un dessin dédicacé de Nicolaou pour Félix, le fils de Richard Medioni, en remerciement pour le livre «Pif Gadget, la véritable histoire». Ce dessin a été réalisé en mai 2003.

Les histoires d'Oncle RICHARD

Enfin! Des nouvelles de Nicolaou...
par Richard Medioni

Cela fait plusieurs années que Jacques Nicolaou, le scénariste et dessinateur de «Placid et Muzo» (qui reprit les personnages d’Arnal), est devenu injoignable. Malgré toutes les recherches entreprises, personne ne pouvait retrouver sa trace. Grâce au livre «Pif Gadget, la véritable histoire», j’ai enfin pu reprendre contact avec Jacques Nicolaou. Celui-ci, comme la totalité des anciens collaborateurs du journal que j’ai pu joindre à l’occasion de la sortie du livre, m’a fait part de sa joie de voir enfin racontée cette page de notre histoire commune. Et Nicolaou a particulièrement apprécié le chapitre que je lui consacre en me faisant ce compliment : «Mais comment as-tu pu te souvenir de tous ces détails ? Tout y est vrai, même la couleur du sol de mon pavillon.»

La nouvelle vie de Nicolaou

Nicolaou m’a demandé de ne communiquer à personne ses coordonnées, mais il m’a permis de vous donner de ses nouvelles.

Il habite dans le sud-ouest de la France une jolie maison avec un jardin. Chaque matin, il se lève aux aurores et, muni de son appareil photo, il s’installe au volant de sa petite voiture et le voilà parti à la recherche de jolis paysages qu’il photographie. Une fois rentré à la maison, il fait développer ses négatifs et, à partir de ses photos, il peint des aquarelles. Ces aquarelles, il les expose régulièrement... aux côtés de quelques planches de «Placid et Muzo».


une des aquarelles de Jacques Nicolaou

Peu de personnes connaissent les détails de la vie de Nicolaou et je vais me faire un plaisir, pour les lecteurs de Pif-Collection, de vous en dévoiler quelques-uns.

Ce que vous ignoriez de Nicolaou

Le père de Nicolaou était un ouvrier immigré grec, un maçon. Tout jeune, Jacques Nicolaou croque ses copains et ses instituteurs. «On avait un prof chauve avec trois cheveux sur la tête. Il était bon gars. Un jour, je dessine sa tronche. Il me repère, passe dans les rangs, m’attrape par l’épaule et m’amène dans le bureau du directeur.» Le jeune Nicolaou n’en mène pas large. Et voilà que le chef d’établissement éclate de rire. «Petit, plus tard, tu feras quelque chose dans le dessin !»

Nicolaou l’affirme, c’est le déclic : «Des fois, il y a des choses qui se passent comme ça...»
Nicolaou devient ajusteur dans une entreprise d’aviation juste avant de partir au service militaire, où il passe le plus clair de son temps à faire des caricatures. Puis il quitte la Dordogne pour Paris où il passe dans les rédactions, notamment de «France-Soir» et d’«Ici Paris», proposer ses dessins humoristiques. Mais ce n’est pas un franc succès et Nicolaou doit retourner à l’usine.

Et puis, à 22 ans, il frappe à la porte de la rédaction de «Vaillant». Nous sommes en 1952 et on lui confie un premier travail : un jeu de l’oie. Puis ce sera la reprise de «Placid et Muzo» et les pages du Poche. Il travaille à des cadences infernales et parvient même à fournir ses planches avec trois mois d’avance... «Au cas où je tombe malade !» Nicolaou mettra de longues années avant de se consacrer entièrement au dessin, au grand dam de son rédacteur en chef. Mais Nicolaou est prudent comme personne. Et il lui faudra de sacrées assurances de «Vaillant» avant qu’il se consacre tout entier à «Placid et Muzo».

Placid et Muzo sur le web

Vous pouvez retrouver Placid et Muzo sur des sites consacrés aux personnages, pas de véritable historique mais davantage d'analyse de leur univers. Nous vous laissons apprécier leur contenu.

Voici un site assez intéressant sur les personnages de Placid et Muzo, avec des dossiers assez surprenants : Placid et Muzo sont de retour !

Un autre site présente des analyses scénaristiques et quelques animations. A découvrir si vous ne le connaissiez pas : Placid et Muzo on line

Nous vous signalons une animation de Placid et Muzo visible sur le site de "C-Royan - La gazette des bains de mer". A partir d'un dessin de Nicolaou, François DAZELLE a créé une animation en Flash que vous pouvez découvrir en utilisant le lien suivant : Animation Placid et Muzo

Placid et Muzo en album

Voici l'un des rares albums des aventures de Placid et Muzo écrites et dessinées par Nicolaou, il est sorti en 1973 aux éditions du Kangourou.

Placid et Muzo sur Pif-Collection

Enfin, nous vous rappelons l'existence de l'article paru sur le site : Placid et Muzo

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur ces personnages, à commencer par les "poches" et autres publications du nom de Placid et Muzo, nous y reviendrons un jour prochain.

4-06 - news n°250

Une grande surprise, des inédits et un invité de marque !

N'ayons pas peur des mots, nous allons très prochainement vous donner des nouvelles de quelqu'un que vous connaissez bien... Notre oncle Richard est parti enquêter sur les traces d'un auteur et nous a ramené de précieux documents... Rendez-vous sur Pif-Collection.

Le petit grenier de Pif

N°4 - Pif le Journal n°1

Bonjour à tous et bienvenue dans l’édition n°4 de « Pif, Le petit Grenier ». Aujourd’hui nous allons nous attarder sur le n°1 de Pif Le Journal, qui se trouve être en réalité le n°1230 de Pif-Gadget, mais dans une nouvelle formule !

Mais avant tout, faisons un arrêt rapide sur le n°1229 et dirigeons-nous sur la dernière page. Qu'y voyons-nous ? Et bien nous remarquons que la pour semaine suivante, « PIF Change ! ».

Effectivement un changement notable réside dans le prix, au lieu de 15F, Pif passe à 10F ! 10F seulement ! Un bel effort ? Nous verrons bien.

Comparons d'abord les deux couvertures, celle du dernier Pif-Gadget officiel sous ce nom, le n°1229, puis la nouvelle où notre nouveau Pif est rebaptisé par la même occasion, « Pif, le journal ». A première vue, la nouvelle formule se veut plus sobre, nous pouvons tout de même retrouver notre logo rajeuni avec un style assez moderne. La couverture est plutôt aérée, nous présentant un rhinocéros, Charlot, la BD Cogan par Gaty et "exclusif", un cadre présentant les souvenirs d’enfance de Pif ! L'étoile jaune fait une appartion mais seulement pour annoncer le nouveau prix.

le dernier numéro 1229
le n°1 de la nouvelle formule

Bref, aux premiers abords, une couverture très sympa !

Mais... Ou est donc passé le gadget ? Et bien voilà… le gadget a définitivement disparu !
Et oui… d’où la baisse de prix d’un tiers du prix initial tout de même.
Mais sans le gadget, nous allons remarquer que cette formule n'était pas si mal du tout (bien que boudée par les anciens, c’est à dire les lecteurs de la 1ère génération).

Qu’est ce qui nous attendait dans cette nouvelle formule ?

Ouvrons la 1ère page …

Nous remarquons l’édito de Pif qui explique la disparition du gadget ! En exclusivité, voici la retranscription de l’intégralité de l'édito !

« Salut les malins, salut les copains !
Hercule et ma pomme avons décidé une trêve pour vous concocter ce numéro de Pif.
Alors nous avons rangé au placard nos pétards, nos batteries de vacheries, nos chapelets de dynamite et notre stock de peaux de banane ! Avant tout, j'ai décidé de passer votre hebdo préféré à un prix super sympa ! 10 francs ! Au menu de ce numéro, une nouvelle rubrique :
"Show pif", avec le plein d'infos sur le cinoche, la télé et des tas de vedettes ; des conseils pour se faire de l'argent de poche ; mon pote le rhino qu'est pas rosse ; et Boris "boum boum" qui n'a pas la langue dans sa poche ; des jeux, des bandes dessinées, bien sûr et un spécial "Grenier à BD" où vous allez découvrir ma 1ère apparition !!

Dégustez le tout et n’oubliez pas de m'écrire. PIF »

Tout d’abord, nous remarquons que Pif avec humour explique que le gadget a définitivement disparu et nous noteronségalement que le « ton » s’est modernisé ! La présentation a également changée, moins "tape à l’œil", plus discrète, plus aérée, c’est le cas du sommaire !

Rendons-nous aux pages 4 et 5, la rubrique se nomme « Show Pif », une rubrique 7ème art spécialement dédiée aux enfants !

Et … page 6 voici « Le Grenier à BD » !

Cette page est anecdotique ! Explications : Le jour où j’ai trouvé ce numéro en brocante, alors que j’en possédais déjà pas mal, je vis cette page avec Pif assis au fond de son Grenier dans l’ombre, comme si ce dessin nous faisait comprendre que Pif était oublié de tout le monde, de tous ses lecteurs, alors que pendant plus de 40 ans il avait fait rêver des milliers d’enfants ! J’ai observé cette photo que je trouve nostalgique pendant plusieurs minutes et, une idée jaillit ! Et si je faisais sortir Pif de son Grenier, et si je le faisais revivre… mais comment ?...

...En créant un site Internet sur PIF ! Bien sûr. Puis je cherchais un nom… Je regardais encore et encore l’image et je me mis à chercher quelque chose avec le mot « Grenier ».
Et c'est ainsi que le nom m'est venu : « Le Grenier de Pif Gadget ! »

Le nom était approprié : je partais à la recherche de mes trésors dans mon Grenier pour faire revivre Pif Le Chien ! Et en moins de 15 jours, le site était en ligne !

Voilà comment, par un simple hasard, « le Grenier de Pif Gadget » devenu maintenant « Pif, Le Petit Grenier » est né ! ! !

Mais reprenons donc notre découverte…

Dans cette rubrique nous pouvions revoir les premières planches de Pif avec sa famille : Tata, Doudou, Tonton et Hercule sur 10 pages (cela se poursuivra sur quelques numéros puis laissera place ensuite aux BD actuelles de Pif et Hercule).

Arrivons maintenant aux pages 18 et 19 nous sommes dans la rubrique « Nature Pif ».

Cette nouvelle rubrique est consacrée à la nature et aux animaux uniquement, avec des anecdotes et des infos pratiques pour nos animaux de compagnie, une rubrique somme toute très utile et ludique !

A ce propos, le webmaster de Pif-Collection vous soumet la réflexion suivante : pourquoi est-ce si étonnant de trouver, dans ce numéro, un rhinocéros ? Essayez de deviner. Vous en saurez plus dans la news de demain.

En page 20, nous avons rendez-vous avec Hercule dessiné par Yannick en 5 pages et une BD de Pifou page 25.

En pages 26 et 27 nous découvrons la rubrique « Invité Pif ». Chaque semaine une personne connue était invitée et interviewée. L'invité de la semaine est un sportif, médiatisé, il est très ciblé auprès des jeunes.

Nous arrivons en page 28 et en 6 pages nous sommes dans l’univers de Supermatou le chat volant qui ne restera qu'à peine le temps de 4 numéros.

Nous arrivons page 34 et encore une nouvelle rubrique ! Celle des « Conseils Pif ».

Toutes les semaines des conseils pratiques sur un thème précis, pour bien conseiller les enfants ! Cette semaine des infos sur l’argent, comment utiliser son argent de poche, comment s ‘en faire facilement si les parents n’en donnent pas grâce à des petits boulots faciles, etc …

C’est amusant, même adulte en relisant ces pages, on se laisse prendre au jeu…

? Mettre photo conseils pif

Aux pages 36,37 et 38 nous arrivons au journal des jeux rebaptisé tout simplement : « Pif/Hercule JEUX »

Cette semaine nous vous proposons le jeu en ligne ci dessous, cherchez les anomalies qui se trouve dans le dessin, vous aurez les solutions de ce jeu dans la news de demain !

Nous atterrissons en page 39 dans la rubrique « Pif Aime ».

Une rubrique qui cette semaine s’attarde sur un jeu vidéo… et oui les anciens, en 1992, la console de jeu vidéo existait ! Pif, se devait donc d’en parler !

Pif Gadget notait par un commentaire et par une note sur 20, un jeu vidéo qu’il avait aimé.

Nous sommes déjà à la page 40 avec une rubrique que nous connaissions déjà, le célèbre « Pif BD + »

Et cette semaine c’était Cogan qui inaugurait cette nouvelle formule ! Cogan était le défenseur de la nature et surtout des animaux ! Une aventure en 11 pages publié en une semaine, si c'est pas du récit complet, ça ! ! !

Enfin page 51 Le sommaire de la semaine d’après qui lui n’avait pas changé de nom non plus et qui s’appelait toujours « futur pif ».

Au sommaire du prochain numéro nous avions rendez-vous avec la suite du Grenier à BD, avec en invité Allain Gillot Petré pour apprendre des notions de météorologie, avec les oiseaux mazoutés, avec une rubrique spéciale pour soigner correctement son animal domestique…

Cette nouvelle formule aura été visiblement boudée puisqu’elle n'aura tenu seulement qu'une trentaine de numéros… à mon grand regret car cette nouvelle formule offrait toujours quelques bd sympas mais surtout … les articles et les reportages étaient très ludiques, éducatifs, informatifs et la sensibilisation sur les animaux importante…

Nous aurons l’occasion de revenir sur certains numéros de « Pif Le journal », ce n’est qu’un début, vous n’avez encore rien vu !

Voilà, notre voyage s’achève pour cette semaine !

Je vous donne rendez vous la semaine dans « Pif, le petit Grenier » pour un voyage autour de quelques gadgets exceptionnels dont un très rare ! ! !

Bonne semaine !

Emmanuel FRANCHI

3-06 - news n°249

L'appareil-photo espagnol

Parmi les numéros de Pif-Gadget en version espagnole, il existe un numéro particulièrement intéressant à cause de son gadget : "la maquina fotografica".

Comme vous pouvez le constater avec ces deux couvertures, il n'y a pratiquement aucune différence entre la version française et la version espagnole. Seul Albert DUCROCQ a disparu. En y regardant de plus près, le gadgetus est lui aussi la fidèle traduction par contre, le gadget a perdu son logo sur la face avant de l'optique.

à droite la version française de 1976 et le modèle espagnol, à droite, en 1978

Voilà donc une réplique de son modèle, au niveau du gadget et de la couverture. En ce qui concerne les bandes dessinées, le nombre de pages est considérablement restreint pour la version espagnole. Moins de pages, mais un papier plus épais et glacé.

Doit-on voir ici la raison majeure de l'échec de cette adaptation ? Ou, faut-il chercher ailleurs, par exemple dans le choix des couvertures ? La première a été éditée en 1972, la seconde en 1978. Six années plus tard, ne doit-on pas adapter le look d'un journal en fonction de l'évolution des goûts du public ?

le gadgetus espagnol

Pif-Gadget en Espagne

Le site Pif-Collection fait disparaître progressivement les news de l'année 2002 et ce dans le but de créer de nouvelles rubriques à partir des documents et informations distillées dans ces news. Aujourd'hui nous mettons en ligne la rubrique de Pif-Gadget en version espagnole avec pratiquement les 20 premiers numéros de cette adaptation. Nous terminerons cette rubrique ultérieurement avec les numéros suivants, répertoriés et connus. Les informations concernant cette publication sont trop peu nombreuses, rien sur le net, rares sont les visiteurs hispaniques qui fréquentent le site Pif-Collection. Si l'un d'eux nous lit, nous aimerions bien en savoir plus sur le Pif-Gadget espagnol ! Une trentaine ont été identifiés, en provenance des archives de Vaillant, sans doute qu'ils auraient été eux-aussi archivés, si l'expérience s'était poursuivie. Dommage...

Pour accéder à cette nouvelle rubrique : Pif-Gadget en Espagne

Festival

Le 8ème festival d'Amiens, les Rendez-Vous de la Bande Dessinée d'Amiens, a lieu ce week-end les 7 et 8 juin, si vous faites le déplacement, sachez que vous pourrez avoir le plaisir d'y croiser Paul GILLON. Bon nombre d'autres grands dessinateurs seront présents à ce festival au programme alléchant. Pour tout renseignement, vous pouvez accéder au site de l'association qui organise le festival d'Amiens ou vous pouvez appeller ce numéro de téléphone : 03.22.72.18.74.

Le retour d'Arthur !

Le voilà ! Il est arrivé en librairie, le tome 2 de l'intégrale d'Arthur le Fantôme.

Le plus beau des hommages que l'on pouvait rendre à Cézard, c'était de lui permettre d'être édité dans cette qualité, une reproduction fidèle à l'original. Une intégrale à soutenir pour qu'elle continue à exister et récompense les deux courageux initiateurs. La longévité de cette édition dépend évidemment de son succès en librairie...

2-06 - news n°248

Parodies

Il s'agit certainement de l'une des plus irrévérencieuses des parodies de Pif-Gadget, mais aussi une des plus réussie.

Les lecteurs de Charlie Hebdo connaissent l'humour du journal et nous apprécierons ici l'oeil et le trait de Cabu. Cette fausse couverture de Pif-Gadget, avait certainement du choqué, qu'en a-t-on pensé à la rédaction ? La dame dit a son fils "prends pas celui du dessus, il est tout corné" et la couverture promet : "Trempez-le dans un bol de riz, il se mettra à manger, huit jours après il aura triplé de volume" ! Merci à Christophe MENIER qui nous a retrouvé ce document dans le Charlie Hebdo n°480 du 23 janvier 1980, une parodie en pleine page, en couleur et en quatrième de couverture. Voilà un numéro qui va être recherché par les amateurs de Pif-Gadget...

Histoires de Pif

En feuilletant un numéro de 1968 de Vaillant, Marc ROUCHAIROLES nous a retrouvé cette photo. Raymond Poïvet et Roger Lécureux fêtait alors la 1000ème planche des "Pionniers de l'Espérance"...

A propos du site

Nous avons transféré ce week-end le site sur un serveur dédié de 200 Mo qui devrait nous permettre de tenir encore quelques temps. Cela vous permettra un accès plus rapide, les écarts sont importants, moins de publicité envahissante, voire plus du tout. A ce propos, la publicité qui apparaît parfois ne nous reverse rien évidemment, le site vit grâce à ses membres et aux âmes de bonne volonté, il vit sans ressource. Un grand merci à celles et à ceux qui envoie leur participation en documents, témoignages, photos, scans... Continuez si vous aimez visiter ce site.

A cette occasion, nous vous présentons le nouveau logo de Pif-Collection, vos impressions sont les bienvenues par email.

Ce qui signifie que l'adresse des débuts "pif-collection.chez.tiscali.fr" va disparaître progressivement pour laisser place à celle qui définit le nom du site : "pif-collection.com".

Le courrier des lecteurs

Pour ouvrir ce premier courrier des lecteurs de Pif-Collection, voici une très belle lettre de Renaud PERI, le sympathique webmaster du site Pif-Gadget n°27. Il nous propose ses notes de lecture du livre de Richard MEDIONI, toujours en vente exclusivement sur le net.

"Bonjour ! Pour moi, le livre de Richard MEDIONI "la véritable histoire", c'est vraiment de l'Histoire ! De mes lectures innocentes en 1970, il m'en fait découvrir la génèse. Et quelle richesse ! Il retrace avec exactitude tous les faits marquants de cette épopée, et il ajoute des analyses pertinentes sur cette période.

Richard MEDIONI parle de l'éthique des héros que j'admirais alors. A l'époque, je n'avais pas saisi tout cela : ces héros représentaient l'amitié, la tolérence, la non-violence... Je comprends maintenant que je les aimais comme j'aimais Zorro dans ma télé en noir et blanc.

Richard MEDIONI dit que les BD de Pif Gadget étaient très diversifiées pour intéresser toute la famille. Exact ! Je viens d'interviewer ma mère et mon grand frère : ils ont souvenir de Rahan, de Dr Justice, des Rigolus, etc... selon leurs affinités.

Richard MEDIONI m'invite à une réflexion sur mes lectures d'enfance. Depuis tout petit, mes références BD étaient Spirou, Blek le roc, Zembla, Akim, X13... que lisait mon grand frère (et aussi "La Bête est morte" de Calvo que m'avait donné mon oncle), je découvrais à peine Astérix. Je ne connaissais pas du tout Vaillant. Par contre ma grand-mère (une ancienne institutrice) m'achetait tous les Poches, sans doute autant pour les jeux que pour les BD.
La découverte de Pif Gadget a été une vraie révélation : j'avais l'impression d'accéder à une qualité supérieure, et les histoires complètes en noir et blanc y étaient vraiment pour beaucoup.

Je n'ai jamais acheté Vaillant, et les quelques reproductions dans le livre de Richard MEDIONI me font rêver, notamment à la page 28 où l'on voit les Placid et Muzo d'Arnal. Le dessin est magnifique ! Je découvre, émerveillé ! Existe-t-il une réédition en album ? Voilà ce qui manque au livre : une bibliographie des fac-similés et des rééditions en album des héros de Pif.

Richard MEDIONI voit juste dans son analyse des enfants, j'en suis le témoin quand je me projette 35 ans en arrière : les interventions de Maurice Biraud dans les Poches ont créé une dynamique dans les ventes, il était la caution de qualité qu'on pouvait montrer aux parents, il créait un lien avec la réalité dans la fiction des pages. Comme j'achetais tous les Poches, j'avais une énorme quantité de points pour commander les mini-bibliothèques en plastique. Elles ornaient tous les murs de ma chambre ! Quand je les déplaçais, l'autocollant arrachait la
tapisserie, je les accrochais alors avec deux épingles dans le plâtre du mur, et ça tenait. Quel succès pour 3 bouts de plastique à assembler, c'était un avant-goût des futurs gadgets !

Rahan a été une découverte et une passion. J'aimais tellement cette série que j'en ai fait une reliure, détériorant irrémédiablement les exemplaires concernés de Pif Gadget. J'avais collé les épisodes par la tranche, protégée par un papier, et j'avais fabriqué une couverture en carton avec un dessin perso décalqué. Le premier album de Rahan était né, chez moi, dans ma
chambre, et Richard ne le savait pas ! Malheureusement pour moi, cet album a disparu au gré des déménagements.

Richard MEDIONI parle de nouveaux talents : Mandrika et Gotlib. Je ne les avais pas bien compris ou appréciés à cette époque, mais cela changera en les retrouvant plus tard dans Pilote.

Les Pionniers de l'espérance sont mon premier contact avec la science fiction (avec Jet Logan aussi en trimestriel). Ils me conduiront vers Druillet, Strange et Marvel (incroyable : Forton travaillera chez Marvel Comics !) Métal Hurlant et Moebius. Aurais-je eu cette passion si Pif Gadget ne m'avait pas ouvert cette lucarne avec les Pionniers ?

Richard MEDIONI parle des jeux et de Roger Dal : sur mes Pif Gadget, ils sont tous crayonnés, biffés, résolus... et pas toujours de mon écriture ! Il faut croire que toute la famille s'y intéressait.

En page 57, on voit un bricolage de Nicolaou, existe-t-il une anthologie imprimée ou consultable sur le net ?

Richard MEDIONI parle de tous les artistes qui ont participé à Pif Gadget. Pour moi, une part spéciale revient à Cézard. Cet auteur est une énigme, je ne comprends pas comment il faisait pour assurer tout son travail : Arthur, les Rigolus, le Père Passe-Passe, Surplouf, qui passaient souvent. Et même, hors Pif, il faisait Kiwi et Pim Pam Poum !!! Ses personnages sont
extrêmement sympatiques, comme lui-même, nous révèle Richard. J'aurais bien aimé en savoir plus sur lui, car sur le net, on ne trouve presque rien.

Richard Medioni lève le voile sur quelques énigmes. Par exemple qu'est devenu "Mystérieuse matin midi et soir" ? Cette histoire m'avait marqué et j'étais resté dans l'interrogation quand elle avait disparue...

Richard Medioni parle de Pif, d'Arnal, Mas et les autres. Et l'on passe de la qualité et de la richesse des Pif Poche avec la famille de Pif, à la médiocrité (pardon à leurs auteurs) des histoires de Pif dans Pif Gadget. Pour moi, c'était de loin la moins bonne BD de Pif Gadget.
Comme le dit Richard, dommage ! Bien amicalement."

Renaud Péri

Vous aussi écrivez-nous, faites partager vos anecdotes, vos souvenirs, coups de gueules, coups de coeur, vos critiques bonnes ou mauvaises sur le livre de Richard MEDIONI... Il suffit pour cela de nous adresser un email en cliquant ici : j'envoie mon courrier

Sur le web

A propos du livre de Richard MEDIONI disponible à la vente sur le web depuis le 10 mai, (dépêchez-vous les retardataires, il n'y a que 500 exemplaires numérotés !), beaucoup de sites continuent encore à relayer l'information. Citons UniversBD, Pif-Gadget on line (à redécouvrir), toutBD, le site de Dominique CHIARETTO, ainsi que le site officiel de Goscinny, qui rappelle à juste titre que Goscinny a travaillé avec Tabary et Gotlib.

Un grand merci à tous ceux-là pour leur aide !