News
26-06-03

27-06-03

28/29-06-03
Si vous avez manqué la news du 34ème anniversaire : news spéciale anniversaire
Si vous avez manqué la news de la sortie du livre : Pif-Gadget le livre

28/29-06 - news n°270

Les albums de Dicentim

Nous revenons sur l'événement Dicentim, le personnage de Jacques KAMB, avec ce premier album sorti aux éditions DARIC, "Bougre de gong" (cf. Dicentim).

l'album paru aux éditions VMS en octobre 1986
l'album paru aux éditions DARIC

L'éditeur nous a confié tout le plaisir et l'honneur qu'il avait à éditer ce personnage qui est né dans l'hebdomadaire Pif-Gadget. Il faut rappeler que Dicentim n'a connu qu'un seul album aux éditions VMS, sous le titre "la clef d'Inator" paru en octobre 1986. Aujourd'hui Jacques KAMB peut compter sur tout la motivation de son éditeur qui programme d'ores et déjà le second album pour 2004 et qui prévoit au moins une parution par an de cette collection !

Le travail de réédition a été réalisé à partir des planches originales en Noir et Blanc de Jacques KAMB et a bénéficié d'une recolorisation numérique, ce qui explique la qualité de rendu.

Si vous cherchez désespéremment cet album, sachez qu'il est référencé dans toutes les FNAC et Virgin Mégastore, c'est-à-dire que si votre magasin ne l'a pas dans ses bacs, il suffit de le commander sur place avec une garantie de l'avoir dans les 72h. Si vous préférez l'acquérir via internet, vous pouvez aussi envoyer un email de bon de commande auprès du diffuseur "45° nord Diffusion" à cette adresse : dicentim@free.fr. Il vous en coûtera 9,50 euros et 3 euros pour les frais de port, envoi sous 48h.

Les dédicaces de Dicentim

Nous profitons de ce retour sur l'album pour vous présenter la dédicace que Mariano ALDA a reçue des mains de Jacques KAMB, sur son dernier album. Comme vous pouvez le constater, KAMB n'a pas perdu la main !

Nous reviendrons prochainement sur ce personnage et cet auteur.

La phrase du jour

Hier nous vous avions proposé un jeu concours, mais personne n'a trouvé la réponse. Il y avait un piège, il ne s'agissait pas de CHERET, trop facile sinon... La question était la suivante.

Qui a dit :

"Bizzarement, il semble que l'on puisse être publié pendant des années dans le journal des éditions Vaillant sans jamais accéder au rang de vedette. Les critiques et les gens qui font et défont les réputations dans ce métier ne lisent pas Pif."

Et bien, c'est André JUILLARD qui avait lancé ce pavé au début 1984, dans une interview accordée et parue dans la revue Les Cahiers de la BD n°56.

André JUILLARD

Nous n'en avons pas encore parlé, mais tout le monde se souvient du passage de ce dessinateur aux éditions Vaillant avec notamment la série "Masquerouge" qui continuera sa carrière dans Circus sous le nom des "Sept vies de l'épervier", et pour le compte des éditions Glénat.

Jacques Glénat, grenoblois d'origine, est devenu rapidement un éditeur au catalogue impressionnant, outre JUILLARD issu de Pif-Gadget, il édite aussi Mordillo qui y connaitra le succès.

Nous aimerions pouvoir vous proposer un dossier sur cette série, si un fan veut se lancer, qu'il nous écrive.

La blague du week-end

Vous savez ce que nous avons trouvé dans un recueil de blagues, dans le style : "ta mère en short sur internet..." ?

"Ta mère en cadeau dans Pif Gadget"

Une preuve de plus que Pif-Gadget a marqué les esprits...

Les couvertures Vaillant

Vaillant n°898

La rubrique des couvertures va prochainement accueillir de nouveaux numéros Vaillant à partir du n°898, et c'est à grâce à Pierre-Jean TULOUP que nous devons ce bel effort. Une occasion pour nous de remettre à jour la rubrique et de relancer notre appel pour de nouveaux scans.

27-06 - news n°269

L'anniversaire

Ce n'est pas trahir un secret d'état, mais aujourd'hui c'est l'anniversaire d'un dessinateur que nous aimons bien ici à Pif-Collection.

C'est pourquoi nous souhaitons, en votre nom à tous, un bon anniversaire à André CHERET !

une dédicace pour Laurent ALAIS en 2002

Le Champagne !

Pour arroser ça, Laurent ALAIS nous a fait parvenir du Champagne, une bouteille malheureusement vide mais il s'agit malgré tout d'un collector ! Cette bouteille "RAHAN Soleil" a été éditée à l'occasion de la sortie de l'intégrale, un objet assez rare.

Le cadeau

En guise de cadeau, nous offrons un gadget de Pif au premier qui trouvera la bonne réponse à ce jeu primé. La question est la suivante, qui a dit, lors d'une interview, la phrase suivante :

"Bizzarement, il semble que l'on puisse être publié pendant des années dans le journal des éditions Vaillant sans jamais accéder au rang de vedette. Les critiques et les gens qui font et défont les réputations dans ce métier ne lisent pas Pif."

Nous vous aidons, il s'agit d'un dessinateur...

Le courrier des lecteurs

De vous à nous, aujourd'hui dans le courrier des lecteurs de Pif-Collection, voici Emmanuel EPAILLY qui est un ancien lecteur, il se souvient de ses lectures...

"A propos d'Anthologie, il y a une BD de Placid et Muzo (signée Arnal) qui est à elle toute seule un festival de répliques. Un peu comme les Tontons Flingueurs pour Michel Audiard, tu vois. Je sais plus le titre, mais c'est Placid et Muzo qui sont explorateurs, et on la trouve à la fin du Pif Parade Comique n°3 (ndlr : une réédition du Vaillant n°698 à n°704), je crois. Tout en vers de mirliton. Je me souviens notamment de :

"O douleur ! De mon ami,
il ne reste que de la poussière noircie"
(ça c'est Placid qui pleure après une explosion qui a envoyé Muzo dans la stratosphère)

Ou encore :
"Le lion le dévore, s'il n'est pas mort encore,
et le remord me mord..."

(Placid s'est réfugié au sommet d'une montagne après avoir laissé Muzo aux prise avec un fauve)

Et enfin :
"Il ne me reste plus qu'à numéroter ses restes,
si des restes, il reste quelques restes"
(Placid descend de la montagne en courant)

Pif Parade Comique n°3, une réédition du Vaillant n°698 à n°704

Si je me souviens de tout ça, ce n'est pas que j'ai une mémoire de joueur d'échec, mais c'est que mon frère et moi nous nous récitions ces "vers" à tour de rôle chaque fois qu'on évoquait Pif. Ce sont des choses qui ne s'oublient pas, un peu comme le Corbeau et le Renard. Comme quoi, Arnal, La Fontaine, même combat ! Encore que... d'après ce que j'ai lu, ce n'était pas Arnal qui rédigeait ces vers de mirliton mais Jean Ollivier, ou Pierre Olivier, avec le nombre de "l" que tu voudras, je sais plus... Il va falloir que je me replonge dans ma doc. Un livre édifiant en la matière, c'est La Fabuleuse Histoire de Pif, un grand livre noir avec, sur la couverture, Pif agitant deux marionnettes d'Hercule et de lui-même. Vous avez dû le lire aussi. Ce livre a été mon premier contact avec les coulisses de Pif. J'avais une dizaine d'année. Et R.mas me l'a dédicacé en 2001 !"

Emmanuel EPAILLY

26-06 - news n°268 - spéciale "échos du marché"

Voilà la première news conscrée au marché de la vente des publications Vaillant/Pif-Gadget. Pourquoi maintenant ? Parce que plus que jamais auparavant elles connaissent un véritable essor et les marchands s'intéressent désormais au phénomène Pif. La passion de la BD n'est pas avant tout une question d'argent, mais il ne faut pas perdre de vue cet aspect de la collection, inévitable et incontournable. Pif-Collection n'a jamais cherché à valoriser une quelconque collection personnelle ou cherché à spéculer sur des numéros, son propre webmaster demeure anonyme au visiteur, ce n'est pas par timidité, simplement pour éviter d'en faire un site perso et non se valoriser soi-même. Ce site se veut donc votre site, à vous d'y participer, il ne fait que transmettre vos coups de coeur, coups de geule, et évidemment vos questions. L'actualité de Pif ce sont des rumeurs de vente, des achats récents à des prix record...

Le marché de "Pif" : état des lieux

D'un avis général, Pif-Gadget et Vaillant sont en pleine explosion, les rumeurs vont vite quand il s'agit de vente de lots, elles sont par ailleurs déformées, amplifiées. Les marchands sont conscients du marché qui s'installe, et vous trouverez de plus en plus de numéros à la vente dans les boutiques car la clientèle existe. Les plus anciens collectionneurs se souviendront du temps jadis où les numéros de Pif-Gadget se trouvaient à 0,50 centimes de francs sur les marchés aux puces... Il suffisait de se baisser pour les ramasser, aujourd'hui il faut se lever tôt car la génération Pif est en marche, les trentenaires sont devenus collectionneurs et chacun essaie de compléter sa collection avant que cela ne devienne hors de prix.

Au niveau des marchands, rares sont ceux qui ont misé sur ces publications, qui ont compris avant les autres, l'intérêt de ces magazines, trop populaires visiblement pour être mis en vitrine. Parmi ces pionniers, nous ne pouvons que tirer notre chapeau à François PILLU, bouquiniste et habitué du marché de Georges BRASSENS tous les week-end. Lui-même, grand amateur de Vaillant, il a été le premier à sortir les numéros de Pif-Gadget de l'oubli et à les proposer en état quasi neuf, c'est-à-dire complets avec leur gadget, mais reconditionnés. il n'a pas hésité à investir dans ce domaine et vous pouvez vous rendre à sa boutique sur rendez-vous pour les acheter. Il vend aussi des numéros via "chapitre.com" sur le web, vous pourrez peut-être être arrété par le prix pratiqué, mais c'est à vous de voir et de choisir, en fonction de votre motivation, de votre patience à chercher ces numéros et leur gadget, et surtout de votre budget.

Même si côte d'amour de la publication Pif-Gadget est en hausse, ce n'est pas pour cela qu'il n'est impossible de trouver des magazines en bon été à partir de 3-4 euros chez des marchands, comptez 6 à 8 en état neuf et 8 à 10 euros avec le gadget encarté. Pour des Pif-Gadget neufs, tout dépend du numéro et de son gadget, mais vous pouvez compter en trouver à partir de 6 euros et le prix peut flamber selon. Mais il n'existe pas de côte suivie et pratiquée, les lots de pochettes ont faussé quelque peu la donne pour certains numéros, qualifiés d'introuvable jusqu'à lors, ils sont apparus sur le marché par dizaines. Les collectionneurs sont devenus très exigeants et les prix sur certaines pièces s'envolent...

Des numéros rares

Cette nouvelle rubrique doit vous servir à identifier rapidement les publications dont certains numéros sont considérés comme rares pour des raisons de tirage et/ou de diffusion. Elle n'a pas de but lucratif - comme le site par ailleurs puisqu'il ne vend rien - et ne sert qu'à aider les collectionneurs qui sont parfois dubitatifs devant les prix pratiqués. Evidemment, les marchands peuvent aussi s'en servir pour déterminer leurs prix de vente, mais, cela nous ne pourront l'empêcher quoi qu'il en soit.

Il ne sera pas question de côte, car, par définition une côte s'établit par rapport à l'offre et à la demande qui est susceptible d'évoluer plus vite qu'une nouvelle édition du BDM. Au niveau Vaillant/Pif-Gadget les côtes sont déjà obsolètes, il y a eu flambée de prix sur internet et chez les bouquinistes.

L'un des plus récents achat "inconsidéré", qui a alimenté quelques débats, a été fait sur un site bien connu de ventes aux enchères et concerne un numéro de la publication Rahan, le célèbre n°35...

Il s'est vendu à plus de 320 euros et il y a fort à parier qu'il aurait pu encore grimper, au vu des réactions suscitées. "Qu'a-t-il de particulier ce numéro ?", demandera le vendeur, étonné de le voir partir à un prix si élevé. Il a tout simplement été tiré qu'à 1500 exemplaires. Mais vous saurez tout en lisant le dossier disponible dans cette news... L'acheteur a justifié son geste parce qu'il "souhaitait faire un cadeau au webmaster de Pif-Collection". Glups ! Nous voilà mêlés à cette affaire, bien involontairement...

Le numéro 35 de Rahan

Nous profitons de ce vente qui a défrayé la chronique pour vous livrer un dossier assez complet sur ce fameux "numéro 35" que chaque collectionneur de Rahan rêve de posséder.

C'est avec la collaboration de Laurent ALAIS que nous vous présentons le dossier sur un numéro si rare, que tout le monde le croyait inexistant jusqu'à un an auparavant. La preuve, le BDM ignore même l'existence de ce numéro, ils arrétent la numérotation au N°35/63 - qui par ailleurs n'existe pas puisque le n°35 correspond au n°62, et le 36 au n°63... Compliqué ? Alors lisez ce dossier.

Une erreur de numérotation ? Après tout, cela ne surprendrait personne. Pourtant il y a bien eu un numéro 35 du bimestriel Rahan en 1983 !

Les heureux possesseurs de ce numéro n'étaient pas si nombreux car l'information ne circulait pas, il a fallu attendre un concours primé du site "Rahan.org" l'an dernier, pour que plus d'amples renseignements soient connus, et ce grâce aux archives Vaillant. Ces archives, mythiques pour certains, ont permis de reconstituer bon nombres de puzzles quant à l'histoire des publications Vaillant. Elles confirment donc l'existence de ce numéro 35/62, "35" pour la numérotation de la nouvelle et 2ème collection Rahan et "62" pour la numérotation de la première et de la deuxième collection réunies.

Cet album broché est le seul avoir été imprimé en France, et la première impression à sa lecture, c'est que la qualité du graphisme est nettement supérieure aux albums imprimés en Roumanie. Son dépot légal est de décembre 1983, et selon les archives, sa date de parution est le 21-12-1983. Il comportait comme gadget "l'arc de Rahan". Les dimensions du gadget ont pour largeur, 22 cm et pour une hauteur de 28 cm.

Le titre en couverture est : "Le coutelas englouti". Cet album contient 2 histoires :"Le coutelas perdu" (et non "Le coutelas englouti" comme stipulé sur la couverture) ainsi que "le Spectre de Taroa".

Enfin, son tirage est le plus faible de toutes ces collections, 1500 exemplaires (dont 25 destinés au service fabrication gadget). Le nombre total d'exemplaires qui a été mis en vente est donc de 1475 seulement !!!

La source est certifiée : "Service Ordre de fabrication Vaillant (que possède Laurent ALAIS).

25-06 - news n°267

Expo Rahan !

Si vous n'avez pas pu vous rendre à Solutré pour y découvrir l'expo Rahan, vous pouvez encore vous rattrapper. Il suffira de prétexter que la Tourraine est une jolie région à traverser, pour que, le temps d'une nuit d'hôtel, vous puissiez faire un détour pendant vos vacances.

Quoi ? Vous ne l'avez jamais fait ?..

Cette expo sera visible au château du Grand-Pressigny, dans l'Indre et Loire, du 26 juin au 31 décembre 2003, mais la Tourraine c'est plus sympa l'été. Elle profite d'un cadre exceptionnel : elle se déroule dans une forteresse qui se dresse à l'extrémité d'un plateau dominant la vallée, il a été construit au XIIème siècle.

Le prix est abordable et vous retrouverez des informations pratiques sur le site du Conseil Général d'Indre et Loire.

La fabuleuse histoire de Pif-Gadget

La fabuleuse histoire du Livre

Par la fabuleuse équipe de Pif-Collection

Mariano ALDA a suivi de près l'histoire du premier livre qui raconte l'histoire de l'hebdomadaire Pif-Gadget. Il condense plusieurs mois de reportages à travers cette génèse du fabuleux livre de Richard MEDIONI.

Comment en est-on arrivé là ?

Comme vous le savez, Richard Medioni, est ancien rédac’chef de Pif-Gadget de 1971 à 1973 et est à l’origine de ce livre. Il avait rejoint l’équipe de Pif-Collection assez rapidement en créant une rubrique de chroniques « Coté Coulisses ». Après quelques semaines, il fut décidé de harceler Oncle Richard (surnom commis d’office par l’équipe) afin qu’il nous en dise plus et de fait, l’idée d’un livre germa dans son esprit et le notre.

Nous allons donc vous raconter la génèse de ce livre tant attendu, de la même manière que nous aurions voulu connaître celle de Pif-Gadget, trente-cinq ans plus tôt.

Ouvrez grand vos yeux !

Oncle Richard et Son numéro 1

Première étape: La documentation

Dans un premier temps, il faut regrouper tout ce que l’on a près de soi, restructurer un rangement de bibliothèque que l’on a mis des mois à élaborer et à créer, sortir des cartons les exemplaires tant convoités en leurs temps afin de choisir les heureux élus qui illustreront ce Livre.
Bref, le grand chambardement !
On classe les numéros de Pif-Gadget et on pose à proximité les numéros de Vaillant et autres documentations qui pourront être exploitées.

Pas assez de documentations ! Pas de problème !

Vous avez beau lire et relire vos précieux journaux (albums ?), fouiller et re-fouiller ; il vous manque de la documentation, d’autant qu’au fil de l’élaboration, des idées nouvelles surgissent. Que faire ?

Pauvres innocents que vous êtes ! Des forcenés de la BD recherchent pour vous cette documentation et vous pouvez la trouver, l’acquérir dans leurs antres, comme "Dans la Gueule du Loup" à Paris.
Haut lieu de la BD ancienne où l’on vous accueille avec le sourire (et quelques petites blagues !), vous y trouverez pratiquement tout ce qui c’est fait dans le monde de la BD.

Ne vous fiez pas à la devanture. Ce n’est pas un sex-shop. Vous êtes bien dans l’antre de la BD tenu par l’inénarrable Claude et son complice Pierre, véritable mémoire de la BD (sujet de concours entre nos deux acolytes… Non ! Non ! Nous n’avons pas dit alcooliques !

the endroit of Paris (dessin d'Eddy Paape)

une petite illustration de Rémy Bourlès (tiens ! Une connaissance)

l'antre du loup !

(à suivre...)

24-06 - news n°266

Dédicaces

une dédicace de CHERET parmi tant d'autres

Des dédicaces comme s'il en pleuvait ! Malheureusement, ce n'est pas sur Pif-Collection mais sur "expobd.com", un site dédié à une eposition permamente de dédicaces.

C'est Marc ROUCHAIROLES qui nous invite à la découverte de ce site qui rassemble, à ce jour déjà 3728 dédicaces de dessinateurs. Le webmaster, lui aussi, compte sur la participation de ses visiteurs (comme quoi il n'est pas le seul) et réunit les dédicaces qui lui sont envoyées. Evidemment nous avons un peu cherché et nous avons dénombré pas moins de 8 dessins d'André CHERET, et vous devriez retrouver certainement d'autres dessinateurs qui ont participé à Vaillant/Pif-Gadget en approfondissant. Nous ne pouvons que vous inciter à rendre visite à ce site et surtout à y participer, car finalement internet c'est quoi ? Un lieu d'échanges.

Un iste dédié aux dédicaces : expobd.com

Les numéros exports

Comment prépare-t-on un numéro export ? A cette question, Christophe MENIER nous apporte au moins une réponse.

Pour le Pif-Gadget n°1518f, un numéro destiné à l'export (cf. les Pif-Gadget "export"), il apparaît que le dessin de couverture a été emprunté et adapté à partir d'une demi-page de "Léo bête à part", elle-même parue dans le n°273 de mai 1974, le n°1518f étant sorti en août 1974. La preuve par l'image.

Pif-Gadget n°1518f (numéro export)
Pif-Gadget n°273

Si vous aussi vous faites des découvertes insolites en relisant vos magazines, n'hésitez-pas à nous les transmettre.

Les énigmes Pif-Gadget

Christophe MENIER, à nouveau, nous a fait part d'une autre de ses observations :

Avez-vous déjà comparé la couverture du Pif-Gadget n°443 et la couverture des Vacheries de Corinne à Jeannot n°6 de septembre 1974 ? Vous allez comprendre...

Pif-Gadget n°443
les Vacheries de Corinne à Jeannot n°6

Alors, hasard et coïncidence, il n'empêche que le clin d'oeil est sympathique.