Arnal à travers le monde (1ère partie - la Hongrie)

Tel était le titre cette demi-page parue dans l'hebdomadaire Pif-Gadget n°719. Il présentait pour la première fois des versions dites "étrangères" de Pif-Gadget. Qui n'est pas resté sur sa faim en regardant cette photo...

paru dans Pif-Gadget n°719

Mais toutes ne sont pas présentes sur cette photo, en effet, il manque notamment les versions des Pif espagnols, roumains, dannois, portugais et tchécoslovaques, hongrois...

Commençons notre tour d'horizon avec cette première partie consacrée aux versions parues en Hongrie.

Si vous avez fait des recherches sur internet, il apparaît difficile d'y trouver des informations sur les parutions des les versions étrangères de Pif-Gadget. Heureusement, grâce à l'aide de deux passionés, voici quelques éléments de réponse sur les versions hongroises. Cet article doit énormément à Gilles Plas (historien sur l'histoire de Vaillant et auteur d'articles parus dans le Collectionneur de BD) ainsi qu'à Krisztián Taba, hongrois d'origine.

Pajtás magazin Pif de novembre 1978

La première version que nous avons pu retrouver se nomme Pajtás magazin Pif et le plus ancien numéro date de novembre 1978, le plus récent date lui de 1982.

1ère de couverture de Pajtás magazin Pif de 1982
4ème de couverture de Pajtás magazin Pif de 1982

 

Le mot hongrois "Pajtás" veut dire "copain", "pote" en français, un nom de magazine bien sympathique pour Pif-Gadget. Le numéro de novembre 1978 contenait les pages suivantes :

  • Pifu (Pifou)
  • Léo
  • Journal des Jeux
  • Dr Justice
  • Dr Szimat (Les enquêtes de Ludovic)
  • Placid et Muzo
  • Mordillo
  • Corinne et Jeannot
  • Hercules (Hercule)
  • dessin de Blachon
  • Pif

à droite Docteur Justice en hongrois

A noter un éditorial de Claude Compeyron qui présentait l'équipe française. Vous remarquerez que la couverture met l'accent sur Paris et la culture hongroise avec un Pif en tenue traditionnelle. Le dessin de Pif a été reproduit d'un dessin issu de la version française. Ce ne sera pas le cas en 1982, la couverture présente un Pif dessiné par un dessinateur hongrois. Par ailleurs, l'aspect "voyage" est maintenu avec cette mongolfière affichant "Paris - Budapest".

Kockás n°3 de 1982
Kockás n°16
Kockás n°42

En 1982, c'est aussi l'année où une autre version apparaît en Hongrie, elle se nomme "Kockás". Cela pourrait se traduire par "quadrillé", "à carreaux" mais cela ne signifie pas grand chose. Ce mensuel est paru jusqu'à la fin 1991 ou jusqu'au début de l'année 1992. Cette publication comprenait aussi de temps en temps des numéros "extra" hors-série. Aucune de ces versions n'a connu de gadgets.

Il ne s'agisssait pas véritablement d'une copie à 100% de Pif-Gadget, à peu près 70-80% des bandes dessinées étaient des traductions hongroises, 50-60% des jeux étaient les mêmes. Pour le reste, le rédactionnel, informations pour les enfants étaient des crations originales.

Kockás n°1991/2
4ème de couverture de Kockás n°1991/2
4ème de couverture de Kockás n°42

Malheureusement, il est très difficile de trouver des exemplaires de cette revue en Hongrie, les bouquinistes (Anticuariums) ne vendent jamais de Bandes Dessinées...

Parallèlement à cette version hongroise, notre version française de Pif-Gadget faisait son apparition en 1981 en Hongrie. Puis plus tard ce seront des numéros de "Super Hercule" et "Pif Poche" qui feront eux aussi leur apparition. Krisztián Taba nous a confié que c'est la raison pour laquelle il a voulu apprendre le français...

Nous continuerons la prochaine fois notre voyage par un pays voisin : la Tchécoslovaquie...

(à suivre)