Totoche 

C’est dans le numéro 713 du 11 janvier 1959 qu’apparaît le personnage de Totoche, le « titi parisien » dû à la plume de Jean Tabary, le futur « papa » d’Iznogoud, qui animait déjà dans le journal depuis plusieurs années les aventures semi-réalistes de Richard et Charlie.

Très rapidement, Totoche devient le chef d’une « bande de gosses » dans le quartier de Belleville. Tabary réalise de petites histoires complètes où le lecteur de l’époque va faire connaissance avec Paulot, Bob, Bouboule etc.….

Bande annonce pour « le grand voyage » en 1966. de gauche à droite : Paulot, Bob, Christian, l’ingénieur, Bouboule, Jeannot, Corinne et Totoche

En 1961, Totoche connaît sa première « grande » aventure : le meilleur ami de l’homme, qui sera suivie de beaucoup d’autres… plébiscitée au référendum, la série va devenir très populaire et prendra une place de choix dans le journal : une double-page couleurs, juste après le Pif d’Arnal.

Dès le début, deux personnages vont sortir du lot : le « pauvre » Jeannot et la « cruelle » Corinne qui formeront un couple rarement vu en bd ! Imaginez une fillette au visage d’ange qui passe son temps a martyriser son meilleur ami et souffre-douleur (bien sûr, on pense à Pif et Hercule, sauf que Jeannot est amoureux de Corinne !)…

Les lecteurs vont adorer les personnages et Tabary se voit presque obligé de créer une série à part entière, ce qui est fait dans le numéro 1075 du 19 décembre 1965. Il s’agit d’une bande en une page intitulée : "les jeudis de Corinne et Jeannot".

Dans Pif-Gadget, cette série se trouvera toujours en dernière page….

Corinne promet – une nouvelle fois - de ne plus faire de blagues !

Malgré le succès de leurs aventures solo, Corinne et Jeannot continuent d’apparaître dans les histoires de Totoche. Celles-ci continuent dans Pif-gadget sous forme d’histoires complètes de sept pages. Parallèlement, les éditions Vaillant entreprennent la publication de Totoche-poche, d’abord réalisé par Jean Tabary seul puis avec l’aide de son frère Jacques.

Notons que les gags en 4 images qui apparaissent dans les premiers poches sont des rééditions de gags parus dans L’union en 1962.

Le premier numéro de TOTOCHE POCHE d'une série de 40

Les aventures de Totoche prendront fin au numéro 378 de Pif-gadget, en mai 1976 (après, il ne s'agit que de rééditions), Corinne et Jeannot, eux, disparaissent en 1972 des éditions vaillant.

Tabary s’amuse à inclure la bande à Totoche dans Iznogoud ! ("La marelle maléfique" in Pilote n°740)

Mais leurs aventures continueront dans les magazines créés par Tabary lui-même :

Les récrés de Totoche
(
2 numéros en 1979)

Les vacheries de Corinne et
Jeannot
(14 numéros en 1979)
Le magazine de Corinne et
Jeannot
(9 numéros en 1999)

Vous pouvez retrouver les Totoche Poche sur internet, allez-faire un tour sur ce site : Totoche Poche

Le magazine de corinne et Jeannot à vécu de février à novembre 1999, il comprend 9 numéros, 10 si l'on compte le numéro zéro paru en cercle privé, comme essai.

Aujourd’hui, Jean Tabary publie lui-même ses albums aux Editions TABARY

Site internet : http://membres.lycos.fr/jeantabary

De nombreux albums de Totoche et Corinne et Jeannot ont été publiés aux Editions Vaillant, Glenat, de la Seguniere, Dargaud et aux Editions Tabary.

Pour la petite histoire, il faut noter que lors de la réédition de la première aventure de Totoche chez Dargaud en 1974, Jean Tabary décida, comme Hergé, de redessiner « Le meilleur ami de l’homme »
On peut comparer ci-après les deux versions :

couleurs plus vives, lettrage et dialogues changés, décors ajoutés etc..